Les recommandations contenues dans l’Errors, Omissions and Anomalies Report, présidé par Dev Manraj, Senior Adviser au Prime Minister’s Office, ont été accueillies favorablement à Rodrigues. Le chef commissaire de l’Assemblée Régionale, Serge Clair, ainsi que des syndicalistes du secteur public, dont Alain Tolbize de la Rodrigues Government Employees Association (RGEA) et Stevenson Clair de la Rodrigues Public Service Workers Union, ont animé ce matin un point de presse commun pour commenter le rapport Manraj sur Rodrigues. Lors des consultations, le Management de l’Assemblée Régionale de Rodrigues et les syndicats avaient élaboré une Common Submission au comité sur les anomalies du Pay Research Bureau.
« Le rapport Manraj sur les anomalies du PRB représente une grande porte pour l’avancement de l’autonomie et de la décentralisation à Rodrigues. Il n’est pas seulement question de révisions salariales mais c’est une nouvelle page dans le développement et l’émancipation de Rodrigues au sein de la république. C’est un pas dans le bon sens. Maintenant, c’est à nous de faire preuve de discipline et de productivité accrue pour faire avancer l’autonomie », a déclaré en substance, ce matin, à Port-Mathurin, Serge Clair.
Le syndicaliste Tolbize, qui abonde dans le même sens que le chef commissaire, se félicite des retombées positives de cette collaboration étroite entre le management et les syndicats. « C’est Rodrigues qui sort gagnant et grandi. Nous pouvons dire que Dev Manraj a vraiment compris ce que veut dire l’autonomie de Rodrigues. Maintenant la balle est dans notre camp », a ajouté le syndicaliste de la RGEA en présence du chef commissaire.
Stevenson Clair est également intervenu pour rappeler qu’« avec le rapport Manraj, Rodrigues n’a d’autre choix que de faire ses preuves ».