Le Véranda Pointe aux Biches, un 4 étoiles, a subi un sérieux lifting et ouvrira ses portes mercredi prochain, proposant à ses clients tout un art de vivre à la mauricienne basée sur une expérience de 30 ans. L’originalité de l’hôtel : un concept pieds nus. Clifford Pierre Louis, Hotel Manager, nous en dit plus.
Le soleil est au rendez-vous et le petit vent léger frais qui arrive jusqu’au visage est comme une vraie bouffée d’oxygène. À Véranda Pointe aux Biches, on se sent coupé du stress de la ville. Clifford Pierre Louis, Hotel Manager et Valérie Rey, Manager-Communication & PR de Véranda Leisure & Hospitality, savent mettre le visiteur à son aise. « On accompagne le client dès son entrée à l’hôtel et l’accueil est très important. »
Clifford Pierre Louis explique qu’à l’arrivée, le client est convié à un rituel des pieds. Il est amené pendant tout le temps qu’il sera à l’hôtel à avoir ce contact avec le sol, la plage. « Ici, l’esthétisme repose sur les pieds qui sont mis en valeur. C’est un point sur lequel on se focalise, car ce sont nos pieds qui nous guident vers chaque lieu. Passer ses vacances pieds nus permet un retour vers la nature et l’expérience d’une liberté totale », précise Valérie Rey. Des bijoux de pieds fabriqués spécialement par Zora accompagnent ce nouveau style de détente. « Tous les clients qui arrivent sont appelés à laisser leurs soucis derrière et à se concentrer sur l’aspect détente », fait ressortir la souriante Valérie Rey.
Le décor, à l’unisson du concept, prône la Zen attitude, avec une touche tropicale et un look épuré basé sur des matières naturelles comme le bois, l’osier ou la céramique. Les chaises basses ont été créées spécialement comme pour mieux être en contact avec le sable doré. Le bleu cobalt dans différentes nuances vient compléter le tableau et confère un style très vacancier et bord de mer. Clifford Pierre Louis indique que l’hôtel est doté de 115 chambres qui expriment bien le souhait des vacanciers : « On a misé aussi sur le côté intimiste, les vacances, c’est un endroit peu bruyant, agréable et reposant. On a créé le Sandy Lane Village qui comporte des chambres pour les privilégiés avec restaurant, bar, piscine. Nous voulons que chaque client se sente dans sa bulle. Dans une autre aile, on a des chambres connues comme étant celles des parents et dans la même pièce annexée la chambre des enfants. C’est un concept où la famille est ensemble pour passer des vrais moments de vacances. »
Autre particularité conceptuelle de l’établissement, cinq produits thématiques pour faire découvrir l’île Maurice profonde. Deep into flavours, cours de cuisine où la diversité culturelle de Maurice est mise à l’honneur. Deep into traditions, où les clients accompagnent un pêcheur pour mieux sonder les lagons et participer à une belle prise. Deep into Mauritius où le métissage pluriel est mis au premier plan avec visites dans les églises, temples, mosquées, pagodes tout en découvrant le plaisir de manger chez l’habitant. Deep into culture, pour découvrir le rhum local, puis le séga, les clients étant invités à faire corps avec les mouvements des danseurs, accompagnés par des instruments typiques : ravanne, djembé, kayamb. L’hôtel convie les touristes à une découverte de Maurice, les encourageant à s’imprégner de la vie des villageois ou à découvrir des métiers d’antan en voie de disparition. « Il y a aussi une dégustation de cocos mis en place par Coco-Up d’Arnaud Dalais. Ceux adeptes des spas et des centres de wellness peuvent aussi se rendre au spa, au charme naturel et rustique, qui donne sur la plage et offre une vue exceptionnelle sur la mer ».