À l’issue d’une réception donnée hier par l’ambassadeur russe, Vyacheslav Nikiforova, à l’occasion de la fête nationale de son pays, Le Premier ministre, Navin Ramgoolam, a profité d’une question de la presse pour affirmer qu’il ne subit aucun lobby. « Avek moi lobby pas marsé », a-t-il dit.
Interpellé par un journaliste au sujet des rumeurs à l’effet qu’il subirait des pressions venant de lobbys, Navin Ramgoolam a réagi vivement pour dire qu’il est soutenu fortement par son électorat et qu’il faut prendre cela en considération. Il a observé que la presse parle de lobbys mais que « sa pas existe are mwa ». C’était une façon pour lui de répondre à la campagne initiée depuis quelque temps par VOH pour s’élever contre l’accession de Paul Bérenger comme Premier ministre dans le cadre d’une alliance éventuelle PTr-MMM.
Par ailleurs, à une autre question de la presse au sujet d’une déclaration d’Hervé Aimée qui s’est lui aussi prononcé contre une réforme pour permettre à Paul Bérenger de devenir Premier ministre, Navin Ramgoolam a lancé que chacun peut avoir son opinion mais qu’il est le seul porte-parole du Parti travailliste en sa capacité de leader de ce parti.
Le Premier ministre avait plus tôt affirmé qu’il y a encore plusieurs points à débattre avant qu’un accord éventuel entre le PTr et le MMM soit conclu. Dans l’entourage du Premier ministre, on faisait comprendre hier qu’il n’est pas satisfait que ses ministres soient critiqués à tort et à travers. De plus, les discussions butent également sur la distribution des investitures dans certaines circonscriptions dont la circonscription N° 4 où Kalyanee Juggoo, secrétaire générale du Parti travailliste avait été élue et on sait que Pradeep Jeeha y est donné comme candidat pour le compte du MMM.
Interrogé par la presse, Sir Anerood Jugnauth, qui faisait partie des invités à la réception donnée par l’ambassadeur russe, a fait la déclaration suivante : « L’alliance inn fini faire. En ce moment c’est cinéma qui zot pé faire ».