Dans le cadre d’un projet de culture expérimentale de blé à Maurice mis en chantier par le Mauritius Research Council (MRC), une première récolte a été officiellement lancée, jeudi, au Verger Baudot, à Poudre d’Or, sur des terres de la Compagnie sucrière de Saint Antoine.
C’est dans la perspective de trouver les moyens pour une plus grande sécurité alimentaire dans le pays que se situe ce projet expérimental de culture du blé à Maurice. Des 80% de besoins alimentaires que nous importons, le blé représente 166,000 tonnes de produits importés annuellement. Le Mauritius Research Council (MRC) de concert avec le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Science, de la Recherche et de la Technologie, se charge de conduire cette étude.
Figurant avec le riz et le maïs au top three des céréales les plus cultivées à travers le monde, le blé (Triticum aestivum) est essentiellement utilisé pour la consommation humaine. Il est facilement transformé en farine riche en glucides, protéines, minéraux et vitamines. Le blé sert aussi, notamment, à la production d’aliments pour animaux. Sur le plan mondial, 653 millions de tonnes de blé avaient été cultivées en 2010 sur une superficie totale de 217 millions d’hectares de terre.
Les recherches en cours à Maurice sont à trois niveaux: évaluer la culture sous différentes conditions agro-climatiques dans l’île; établir la variété qui donne le meilleur rendement, et évaluer la qualité de la farine de blé susceptible d’être produite à partir de ce blé cultivé localement. Pour les besoins de ces recherches, trois plantations expérimentales ont été mises sur pied dans le Nord (Saint Antoine), le Centre (Montagne Blanche) et le Sud (Savannah).
Six variétés de blé servent à ces recherches. Il s’agira d’évaluer leur adaptabilité, leur rendement, leur résistance aux parasites et aux maladies ainsi que la qualité de la farine qu’elles sont susceptibles de produire. Ces travaux de recherches bénéficient de la collaboration du secteur privé, dont FUEL, la Compagnie sucrière de Saint Antoine et ENL Agro-business.