En vue de la création du National Science Park à Maurice, le ministre de l’Éducation Tertiaire Rajesh Jeetah a rencontré hier à son bureau l’ambassadrice chinoise à Maurice, Bian Yanhua. Les parties ont ainsi défini les paramètres pour une éventuelle collaboration. Maurice souhaite bénéficier de l’expertise de la Chine, une référence mondiale dans ce domaine.
La création du parc scientifique à Maurice aura pour principal objectif d’encourager et promouvoir l’activité scientifique, et de commercialiser les retombées de la recherche et du développement. C’est une initiative du ministère de l’Éducation tertiaire, de la Science et de la Technologie, qui a fait appel à l’expertise chinoise, désormais une référence mondiale pour l’établissement et l’administration de parcs scientifiques.
Une délégation du Torch High Technology Industry Development Center de la Chine est ainsi venue à Maurice en juillet en vue d’établir une possible collaboration entre les deux pays pour la création d’un parc scientifique chez nous. Plusieurs sessions de travail ont eu lieu avec les principaux organismes locaux impliqués dans la recherche, dont le Mauritius Research Council, l’Agricultural Research Extension Unit, le Albion Fisheries Research Centre, le Mauritius Oceanography Institute, l’Université de Maurice, l’Université de Technologie de Maurice et le Mauritius Sugar Industry Research Institute.
Lors de la rencontre hier, les discussions ont porté sur de la possibilité pour des cadres des instituts de recherche de Maurice et des scientifiques mauriciens de suivre des stages de formation dans les parcs scientifiques chinois spécialisés. Rajesh Jeetah a également fait part de son souhait de voir un transfert de technologie de la Chine vers Maurice dans ce domaine.
En 1989, le ministère chinois de la Science et des technologies a lancé le Torch Center, qui opère 84 parcs scientifiques hi-tech ayant trois principaux objectifs : promouvoir la commercialisation des retombées de la recherche et du développement, produire sur grande échelle des produits innovants, internationaliser l’industrie de la technologie. Le Torch Center a à son actif en Chine, entre autres, les National Science and Technology Industrial Parks, les Innovation Fund for Tech-based SMEs et les Technology Business Incubators.