L’avocat souligne que la plainte a été logée en dehors du délai statutaire prescrit dans l’article 4 de la Public Officers Protection Act (POPA) La plainte en réclamation de Rs 100 M logée par l’avocat Joy Beeharry suite à son arrestation en août 2010 pour “fraudulent use of property” dans l’affaire MDFP a été débattue…

Ce contenu est réservé aux niveaux :Abonnement annuel (paiement via Paypal ou virement bancaire), Abonnement mensuel (paiement via Paypal) et Abonnement pour 6 mois (paiement via Paypal ou virement bancaire)
S’inscrire
Log In