Le litige opposant l’homme d’affaires Rakesh Gooljaury, à travers sa compagnie Jack INTL Ltd, à son ex-partenaire d’affaires Nandanee Soornack, à qui ce dernier réclame Rs 25 M, soit un emprunt pour l’achat d’une propriété à Floréal, a pris fin hier. En Cour suprême, l’homme d’affaires a décidé de retirer sa plainte contre Nandanee Soornack.
C’est en février 2011 que Rakesh Gooljaury avait prêté 25 M à son ex-partenaire d’affaires Nandanee Soornack pour l’achat d’une maison coloniale et un terrain de Marie Gérard Amédée Philippe René Didier Maingard De la Ville-Es-Offrans. Cette dernière ne lui a toutefois pas remboursé la somme d’argent empruntée. C’est ainsi que Rakesh Gooljaury a fait une demande d’injonction en Cour suprême pour réclamer les Rs 25 M à la femme d’affaires et pour un ordre de la cour lui interdisant de revendre les deux propriétés.
Cette décision de Rakesh Gooljaury intervient après un “ruling” rendu par le juge Bobby Madhub, qui a avalisé le retrait de l’avoué Pazany Thandarayen comme mandataire de Nandanee Soornack. L’avoué avait demandé l’autorisation de se retirer de ce litige opposant les deux ex-partenaires d’affaires vu que le mandat que lui avait octroyé Nandanee Soornack avait été révoqué le 13 janvier dernier. Le juge avait statué qu’il était « clair que Me Thandarayen n’était pas impliqué dans cette procédure en tant qu’agent de la défenderesse (Ndlr : Nandanee Soornack) » et qu’aucune preuve n’a été avancée, indiquant que la révocation de son mandat était « un moyen de retarder l’affaire », comme le soutient le plaignant.