La dispute judiciaire entre le Senior Counsel Me Yousuf Mohamed et son confrère Me Reza Uteem a pris fin hier devant l’instance civile de la Cour intermédiaire. Le père du ministre du Travail Shakeel Mohamed réclamait Rs 500 000 de dommages au député mauve de la circonscription N° 2 (Port-Louis Centre/ Port-Louis Sud) pour avoir fait des « déclarations diffamatoires » contre lui dans la presse. Me Uteem devra retirer ses propos et faire des excuses publiques.
La plainte du Senior Counsel (SC) Me Yousuf Mohamed, rédigée par l’avouée Me Ammanah Ragavoodoo, a été logée en janvier 2011. Il réclamait des dommages de Rs 500 000 au député du Mouvement militant mauricien (MMM) de la circonscription N° 2 (Port-Louis Centre/Port-Louis Sud). L’affaire de diffamation a été entendue hier devant le magistrat Raj Seebaluck siégeant à l’instance civile de la Cour intermédiaire où un accord a été trouvé entre les deux parties.
Me Yousuf Mohamed exerce comme avocat depuis 50 ans. Dans sa plainte, il estime avoir, durant sa longue carrière au barreau mauricien et dans le monde politique, gardé une bonne réputation et respecté l’éthique liée à sa profession. Le SC soutient que les propos de Me Reza Uteem en septembre dernier à son encontre étaient diffamatoires et insultants. Selon le député mauve, ajoute le plaignant, il aurait « prostitué sa profession à des fins politiques ». Le député du MMM aurait ainsi mis en doute son intégrité en tant qu’avocat.
Le 21 septembre 2010, l’ancien colistier de Reza Uteem au N° 2, avait retenu les services de Me Yousuf Mohamed. Selon Hossain Atchia, le député mauve aurait juré un faux affidavit concernant les dépenses de sa campagne de 2010. Il voulait le dénoncer au Central Crime Investigation Department (CCID), l’affidavit de Reza Uteem affirmant que celui-ci est resté dans la prescription légale en ne dépensant pas plus de Rs 250 000. Selon lui, le député de Port-Louis Centre/Port-Louis Sud aurait dépensé quelque Rs 2 millions.
Reza Uteem avait réagi dans la presse en affirmant que c’était un « complot politique » visant à décrédibiliser le MMM à Port-Louis en vue de remporter les Municipales.
Outre les Rs 500 000 de dommages pour ces déclarations qui auraient porté préjudice à Me Yousuf Mohamed et à sa famille Mohamed, le plaignant réclame des excuses dans les journaux et à la radio où le député mauve l’a accusé de faire partie d’un « complot politique ». Le père du ministre du Travail a toutefois souligné qu’il estimait les dommages à Rs 10 millions, mais a décidé de réduire les réclamations pour que l’affaire soit entendue en cour intermédiaire et non en Cour suprême. Et ce, dans un souci de rapidité dans les procédures judiciaires.
Me Yousuf Mohamed a lui-même assuré sa défense hier et le défendeur était représenté par Me Ivan Collendavelloo (SC). Après quelques échanges, les deux parties sont parvenus à un accord. Reza Uteem devra ainsi retirer ses propos contre la famille Mohamed dans cette affaire et fera le nécessaire pour publier des excuses dans des journaux.
Le député mauve a reconnu que le plaignant est « a person of character, honour and reputation » et mérite tout le respect en tant qu’avocat reconnu. Reza Uteem a aussi admis que Me Yousuf Mohamed avait donné des conseils légaux à Hossain Atchia en sa qualité d’homme de loi et n’a à aucun moment voulu comploter contre lui. Il a soutenu que son intention n’était pas de le diffamer. Le SC s’est quant à lui dit satisfait et a demandé que l’action contre son confrère soit rayée.