La plaignante Sooneetee Sanmukhiya occupait un terrain de 25 perches sur une propriété de six arpents, située à Saint-Julien d’Hotman. Elle soutient que Raj Setehull lui a proposé de défricher sa propriété et d’extirper toutes les pierres pour les vendre à une usine concasseuse. Le défendeur avait alors convenu avec Sooneetee Sanmukhiya de lui remettre Rs 75 000.
La plaignante a déclaré que Raj Setehull n’avait fait que la moitié du travail et ne lui a versé aucune somme d’argent pour les pierres vendues. Raj Setehull ne s’était pas présenté en Cour lors de son procès.
Le magistrat Raj Seebaluck, siégeant en Cour intermédiaire, a condamné Raj Setehull à verser comme convenu la somme de Rs 75 000 à Sooneetee Sanmukhiya en plus des intérêts courant à partir de la date de l’entrée de la plainte jusqu’au paiement final.