Photo d'illustration

La récolte sucrière tire à sa fin. Sur 32 995 hectares, il n’en reste que 1 295 à récolter pour la présente campagne. Au 1er décembre, la production sucrière s’élevait à 313 118 tonnes, comparé à 316 703 tonnes à pareille période l’année dernière. Alteo compte déjà à son actif une production de 108 603 tonnes, suivi d’Omni- cane avec 90 881 tonnes. Terra est en troisième position avec 79 528 tonnes et Médine avec 34 106 tonnes.

La richesse de la canne est légèrement supérieure cette année à 11,80, contre 11,04 l’année dernière. Trois millions de tonnes de cannes ont été broyées dans les usines, contre 3,3 millions à la même période l’année dernière. D’autre part, on peut noter que la productivité dans les champs (tonnage de canne à l’hectare) est en baisse à 70,5, comparé à 79,2 pour la même période l’année dernière.

Par ailleurs, selon les dernières données disponibles auprès de la Mauritius Cane Industry Authority, la superficie sous canne continue de rétrécir. L’année dernière, la récolte se faisait sur 33 835 hectares et cette année, elle ne concerne plus que 32 995 hectares.