C’est au sein la belle demeure de la maison de Mauricia, à Bois-Rouge, que le groupe Terra a choisi hier de récompenser les meilleurs envois pour le concours Innov@Terra. Le but de Terra, à travers cette compétition, était d’encourager la créativité auprès de ses 1 300 employés. Ces derniers étaient appelés à soumettre des projets qui pourraient permettre au groupe de se positionner davantage avec une touche d’originalité. Les premiers prix de la catégorie Département ont été décernés à Alain et Reynolds Laguette, de Terra Milling Ltd, et celui de la catégorie individuelle à Vedalall Bhujun, de Terragri Ltd. Ils se sont vus remettre un chèque de Rs 50 000, et ce en présence de Sanjiv Mulloo, président du National Productivity and Competitiveness Council (NPCC).
Dans la foulée, 19 projets avaient été soumis, mais, en sus des gagnants qui ont raflé les premiers prix, il y a eu également d’autres récompenses. Catégorie individuelle : coup de coeur du jury, avec Rs 5 000 comme prix, Sandrine D’Unienville, qui a décidé de rendre le Musée de l’Aventure plus actif. Le deuxième prix est revenu à David Meyepa, de la compagnie Grays, qui remporte la somme de Rs 25 000 pour avoir choisi d’améliorer l’efficience de la chaudière. Vedalall Bhujun, le grand gagnant de Terragri Ltd, a proposé comme projet un traitement mobile de boutures de cannes. Dans la catégorie Département en groupe, les deux coups de coeur du jury se prénomment Sandra Masson et Marjorie Kisnorbo, qui veulent lancer un “social entrepreneurship restaurant” avec les « gran dimoune ». Le deuxième prix, d’une valeur de Rs 25 000, revient à David Meyepa & Frédéric Assirvaden, de Grays, qui veulent améliorer les traitements de données au niveau des chaudières et, enfin, le duo Reynolds et Alain Laguette, de Terra Milling Ltd, rafle le premier prix, soit la somme de Rs 50 000, pour leur projet de chute d’alimentation vibrante.
Christopher Park, Group HR Manager, dira que le concours Innov@Terra, qui est une première pour le groupe, a connu un franc succès et que suite à cette ébullition de talents découverts, les filiales du groupe Terra se pencheront sur la réalisation des projets primés. Daniel Nairac, Chairman de Terra, dira pour sa part : « C’est notre culture d’innovation qui nous a permis d’avancer. Avec un chiffre d’affaires avoisinant les Rs 4 milliards et des profits de plus de Rs 450 millions, Terra demeure un groupe incontournable dans le paysage économique du pays. Cela démontre la pertinence, la vision et la volonté du groupe de miser sur l’innovation pour créer de la richesse et améliorer notre bien-être quotidien. L’initiative de Terra d’organiser pour la première fois un concours dédié à cette valeur est donc une belle initiative, laquelle contribuera à instaurer une culture d’innovation au sein des filiales du groupe. » C’est le National Productivity and Competitiveness Council qui a assuré la formation des 1 300 employés de Terra sur une durée de plus d’un mois. Pour Sanjiv Mulloo, Chairman de cet organisme, le résultat final a été très concluant.