Pour la première fois dans les annales du judiciaire, un des membres du bureau du Directeur des Poursuites publiques a obtenu une reconnaissance internationale. Me Rashid Ahmine, Senior Assistant DPP, s’est vu attribuer la distinction de « The Prosecutor Award of the Year » 2012 par l’International Association of Prosecutors. La cérémonie de remise de trophée se déroulera à Bangkok en Thaïlande le mois prochain, lors de la prochaine assemblée de cette association internationale regroupant les procureurs du monde entier.
« L’Association of International Prosecutors m’a attribué ce trophée en reconnaissance pour mon engagement dans la lutte contre le blanchiment de fonds non seulement à Maurice, mais également sur le plan international, notamment au sein d’ESAMLAG. J’ai eu l’occasion de représenter Maurice à l’étranger pour partager notre connaissance et notre expérience en matière de lutte contre le blanchiment. Il y a encore notre engagement au sein de l’ARINSA pour donner un nouvel essor aux opérations d’Assets Recovery », déclare Me Ahmine, interrogé par Week-End.
Le choix de l’Association of International Prosecutors s’est fait sur la base de dossiers présentés par les postulants. « The introduction of the award is to recognise and encourage those who have shown outstanding performance domestically and internationally to fight crime including corruption, cyber-crimes, drug-related offences and organized crimes, for maintaining the independence and integrity of prosecutors and for successfully promoting international cooperation and human rights », note la brochure de présentation.
« C’est un véritable honneur pour moi. En même temps, cette récompense témoigne du rayonnement du Bureau du DPP non seulement à Maurice, mais aussi sur le plan international. C’est le bureau qui sort gagnant et c’est également un encouragement pour persévérer dans le travail et essayer de toujours mieux faire. La bonne chose est que l’on reconnaît le travail bien fait », poursuit Me Ahmine.
Le Senior Assistant DPP attire l’attention sur un aspect nouveau dans le domaine du judiciaire que tente de promouvoir les services du DPP. « À Maurice, l’accent est mis sur les droits des suspects. Ces droits sont garantis par la Constitution. Parallèlement, nous voudrions accorder la place qui leur revient aux droits des victimes. Nous avons entamé une campagne de sensibilisation à ce chapitre. Les membres du barreau sont parfaitement au courant des droits des accusés. Toutefois, dans des pays avancés, des chartes existent sur les droits des victimes. Nous pensons qu’il y a un travail à abattre pour combler le fossé », soutient-il.
Me Ahmine a consacré sa carrière d’homme de loi au service public. Admis au barreau en décembre 1994, il s’est joint au State Law Office en février 1995 pour gravir graduellement tous les échelons jusqu’à ses présentes fonctions. Il a représenté le Parquet dans plusieurs high profile cases. Il détient un LLB de l’université de Liverpool, un LLM en Banking and Finance Law de King’s College.