Photo archive

« Les exercices de recrutement et promotions au MIE se déroulent dans un cadre bien structuré et en fonction de la loi régissant le fonctionnement de cet organisme. Les procédures sont suivies à la lettre », a affirmé mardi dernier au Parlement Leela Devi Dookun, la ministre de l’Education, qui a donné par la suite en détail les procédures en vigueur. Ce faisant, elle donnait la réplique au député MMM Veda Balamoody qui, lors de la séance parlementaire du 16 juillet dernier, avait évoqué un « manque de transparence » en ce qu’il s’agit des exercices de recrutements et promotions au sein du Mauritius Examinations Syndicate (MES).

Le député mauve avait, ce jour-là, fait état d’un exercice de recrutement de Lecturers, qui a eu lieu l’an dernier, et a souligné particulièrement le cas d’un candidat qui n’a pas été retenu alors que celui-ci, selon Veda Baloomoody, détiendrait un PHD ainsi qu’un « double post-doctoral fellowship in world renowned universities » de même que plusieurs années d’expérience dans l’enseignement supérieur. D’après les propos du député du MMM, un autre candidat (un certain M.A.), qui ne détiendrait pas les qualifications requises, aurait été choisi pour un poste de Lecturer. Le député mauve avait aussi déclaré à la Chambre qu’une autre candidate qui serait proche de la ministre de l’Education avait été recrutée.
Dans sa déclaration au Parlement mardi dernier la ministre de l’Education a fait le point sur cet exercice de recrutement soulevé par le député du MMM afin, dit-elle, « to set the record right ». : « With regard to the appointment of one, Mr A. A., who, according to the honourable Member, is not qualified, I wish to point out that he does have all the necessary qualifications for the post. » Selon la ministre, cette personne « is a holder of a Bachelor of Fine Arts, a Postgraduate Diploma in Brand Management, a Postgraduate Certificate in Education and MA in Educational Leadership and Management ».

La ministre de l’Education a aussi apporté un démenti aux pro- pos du député du MMM selon lesquels une jeune postulante proche d’elle aurait décroché un poste de chargé de cours. « I must report to the House that there is no Ms K. who has been offered appointment as lecturer at the MIE and I repeat no one close to the Minister has been appointed », a insisté Leela Devi Dookun. Cette dernière a ajouté qu’elle ne fera pas de commentaires au sujet du candidat détenteur d’un PHD et qui n’as pas été sélectionné, car il y a un cas en Cour suprême concernant cette affaire.

Et s’agissant des procédures en vigzueur pour les exercices de recrutement, la ministre a affirmé qu’il y a un appel à candida- tures et que les candidats éligibles sont ensuite appelés pour des entrevues conduites par un Appointment Committee. « The recom- mendations of the Appointment Committee are submitted to the Council for approval. Thereafter, the recommendations are sent to the Ministry for final approval in line with the MIE Act. This pro- cess is well entered in the organisational structure of the Mauritius Institute of Education and is followed to the letter », a maintenu la ministre de l’Education.