Comptant 27 années d’expérience dans le secteur bancaire au niveau international, dont 26 avec la HSBC, Anil Bholla est titulaire d’un B.Com (Hons) de l’Université de Delhi et est également membre de l’Indian Institute of Bankers et de l’Institute of Operational Risk d’Angleterre. En tant que COO de la Bramer Bank, il a pour mission de veiller à l’exécution de la stratégie de celle-ci aux niveaux des opérations, de s’assurer du bon fonctionnement des systèmes, d’améliorer le contrôle interne ainsi que le développement de la banque dans le segment “Retail Banking” (produits et services bancaires aux particuliers).
On souligne, dans les milieux de la banque, que le nouveau COO dispose d’une solide expérience dans la mobilisation et l’intégration de technologies de pointe dans l’infrastructure des banques. Cela, précise-t-on, permet à une institution bancaire d’introduire des offres commerciales innovantes tout en améliorant l’efficacité opérationnelle.
Originaire de Grande-Bretagne, Steve Parish, lui, est détenteur d’un diplôme d’études supérieures en gestion des ressources humaines de l’Université de Surrey, ainsi qu’une licence en économie et en géographie de l’Université de Portsmouth. Il a, dans le passé, collaboré avec la firme De Chazal Du Mée en tant que consultant pendant 16 ans avant d’occuper les fonctions de directeur des ressources humaines à la HSBC Mauritius en 2001, et ce pendant 13 ans. Steve Parish s’est joint à l’équipe de la Bramer Bank en janvier 2014.
Steve Parish, indique un communiqué de la Bramer Bank, a pour responsabilités de s’assurer de la qualité du dialogue social, de gérer les recrutements et les mouvements internes du personnel et de faire évoluer la politique salariale de la banque. « Nous sommes particulièrement heureux que la Bramer Bank continue à attirer des cadres talentueux ayant une grande expérience dans le secteur bancaire », a déclaré Ashraf Esmael, CEO de la banque. Ce dernier pense que ces nouvelles nominations viennent renforcer l’équipe d’executive management et qu’elles aident l’institution « à poursuivre son développement  pour le bénéfice de ses clients, actionnaires et  employés ».