Les consultations initiées par le président de la République sir Anerood Jugnauth au sujet du document soumis par le MSM contestant le redécoupage des arrondissements urbains entameront cette semaine leur phase finale. Les informations recueillies de sources autorisées indiquent que la State House a pris la décision de clore la série avec une convocation formelle de SAJ au ministre des Administrations régionales Hervé Aimée pour des explications. Auparavant, il faudra prévoir un tête-à-tête entre le président de la République et le leader de l’opposition Paul Bérenger sur ce même dossier.
Les indications sont que ces deux rendez-vous devront intervenir avant de la fin de la semaine. Aux termes des dispositions de la Constitution, le président de la République est habilité à convoquer un ministre pour des explications sur une démarche sujette à controverse ou encore pour des conseils sur la marche à suivre sur des dossiers délicats.
Mais pour les experts constitutionnels, la démarche du président de la République d’assigner formellement un ministre peut être considérée comme exceptionnelle. « Le président de la République s’entretient chaque semaine avec le Premier ministre. Les échanges portent sur l’agenda du conseil des ministres du vendredi aussi bien que sur des sujets d’intérêt national. Sir Anerood Jugnauth aurait bien pu partager avec le Premier ministre son point de vue sur le document du MSM sans avoir à convoquer le ministre de tutelle. En agissant de la sorte, il se démarque de ce qui a été la pratique établie, c’est une véritable rupture », commente-t-on dans des milieux politiques suivant les différentes étapes de la contestation par le MSM des délimitations des arrondissements urbains en vue des prochaines élections municipales.
À ce stade, très peu de détails sont disponibles de l’hôtel du gouvernement quant à la réaction à ce Summon du président de la République à un ministre. Le Premier ministre Navin Ramgoolam est rentré de mission ce matin de Londres où il a participé au sommet du Foreign and Commonwealth Office (FCO) sur la Somalie. Mais il ne fait pas de doute que ce développement viendra se greffer sur la tension palpable dans les relations entre la Government House et la State House à l’approche de l’échéance du Secret Ballot sur le Remake 2000 au comité central du MMM samedi prochain.