La protestation dans la population concernant l’augmentation de la redevance de la télévision par 50 % prend de l’ampleur. L’Association des consommateurs de l’île Maurice (ACIM), indignée par cette décision de la MBC en commentera longuement demain lors d’une conférence de presse et dévoilera aussi les actions qu’elle envisage pour montrer sa désapprobation. Elle fera aussi part de sa position concernant la collecte de la redevance par le CEB. « C’est totalement injuste. Il est hors de question de subventionner une augmentation à l’intention d’une compagnie qui est devenue une boîte de propagande gouvernementale. Nou pou devoil nou plan daksion demin », a déclaré au Mauricien ce matin Jayen Chellum, directeur de cette association pour la protection des consommateurs.