Le ministère du Business et des Coopératives a réuni les coopérateurs à l’auditorium Octave Wiehé, à Réduit, samedi dernier à l’occasion de la célébration de la Journée internationale des Coopératives. Une foire coopérative nationale est aussi au programme de cette activité, qui a pris fin hier après-midi.
À cette occasion, le ministre du Business et des Coopératives, Sunil Bholah, a affirmé que l’objectif de cette célébration est de renforcer et d’étendre les partenariats entre le mouvement des sociétés coopératives et les autres parties concernées, dont le gouvernement, afin de promouvoir les nouveaux secteurs émergents dans ce secteur. De même que de vulgariser le succès obtenu jusqu’ici par ce mouvement ainsi que les idéaux de la solidarité internationale, l’efficience économique, l’égalité et la paix mondiale.
À cet effet, le ministre a parlé du plan d’action de trois ans pour les années 2015 à 2017, qui comprend des programmes et des activités visant à renforcer et à rajeunir le mouvement coopératif à Maurice et à Rodrigues, qui a presque été complété. « Le plan d’action pour les années 2017 à 2020 a été préparé et présenté. Il comprend une douzaine de programmes qui cadrent avec les Objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies », a-t-il ajouté.
Les objectifs stratégiques de ce plan sont de promouvoir le modèle coopératif de faire du business parmi le grand public, particulièrement parmi les jeunes et les femmes; encourager la création des sociétés coopératives dans les régions pauvres du pays et dans des secteurs non traditionnels émergents; et d’assurer que les sociétés respectent la nouvelle loi sur les coopératives. Il est aussi question de faciliter l’accès de ces sociétés au marché et aux finances, de les encourager à s’engager dans l’agriculture durable et l’utilisation durable de l’océan, de les autonomiser et de les soutenir dans leur processus de développement, ainsi que de les encourager à utiliser l’informatique, à promouvoir l’identité coopérative et améliorer l’images des sociétés coopératives.
Selon Sunil Bholah, les sociétés coopératives sont « bien placées pour contribuer au développement durable », voire sur le plan économique, social et environnemental, ainsi que la bonne gouvernance. D’où, a-il ajouté, l’encouragement donné à ces sociétés pour mettre l’accent sur le développement durable et les ODD. À noter que le thème de cette Journée internationale des Coopératives 2017 est “Cooperatives ensure no one is left behind”.