Reehaze Hoolash a décidé de ne pas aller de l’avant avec l’idée de contester la décision du board des Racing Stewards de le suspendre pour une période de 14 journées pour sa monte sur Infinite Destiny lors de la première épreuve du week-end international de 2013. On se souvient qu’il avait retenu les services de Me Rama Valayden (avocat), comme tous ses compatriotes qui avaient décidé d’aller en appel. Swapneel Rama (Port Albert) avait été le premier à revenir sur sa décision, suivi de Jean-Roland Boutanive (Drug Squad). En revanche, Mayeven Chinapiel (The Sneaker-12 journées de suspension) a été entendu par le board d’appel le 17 avril dernier et a vu sa mise à pied être maintenue tout comme Nishal Teeha (Manta Ridge-14 journées).
L’appel de Reehaze Hoolash était prévu pour le 18 avril dernier mais avait été repoussé à une date ultérieure suite à une demande de son conseil légal. Tout était prêt pour que l’appel soit entendu, mais lundi dernier, le cavalier mauricien fit volte-face et retira sa contestation. Ce qui fait qu’en dépit du fait que la course au cours de laquelle il avait été pénalisé date du 30 novembre 2013, sa suspension prend effet le jour où il a retiré son appel, soit le 6 mai dernier. Il devra patienter 14 journées et peut-être même davantage avant de pouvoir rechausser les étriers.