« Nous venons d’avoir le rapport du Comité des Droits de l’Homme des Nations unies et avons instauré une plate-forme composée de juristes en vue d’examiner les implications, de voir quelles sont les conventions que l’île Maurice a signées, quelles sont nos obligations et quelles sont les propositions déjà faites en vue d’une réforme. Il va s’en dire que nous nous prononcerons dessus. » Tels sont les propos tenus par Pravind Jugnauth quant aux propositions formulées par le Comité des Droits de l’Homme des Nations unies quant à l’obligation de décliner son appartenance communale pour être candidats à des élections générales. Le leader du MSM a par ailleurs présenté à la presse plusieurs nouveaux adhérents au sein du parti soleil.