« Le combat de Rezistans ek Alternativ, avec la participation de plusieurs autres militants de gauche, a donné la possibilité à la République de Maurice d’écrire une nouvelle page de son histoire. N’oublions pas que c’est devant le Comité des Droits Humains des Nations Unies que le gouvernement mauricien a pris l’engagement de faire une réforme du système électoral.
Ce “white paper” représente ainsi un grand pas en avant pour se débarrasser d’un système politique hérité de la communalisation du combat pour l’indépendance et qui remonte aux années 50-60. L’introduction d’une dose de proportionnelle vient ainsi tuer le communalisme institutionnalisé. À quel niveau va-t-on continuer à le pratiquer en gardant le “Best Loser System” ? Je laisse à la population et aux partis politiques d’en décider. Les élites politiques sont à la croisée de l’histoire.
Toujours est-il que je note un consensus sur plusieurs points : ils sont tous contre un recensement communal, tout comme nous, des candidats ne sont pas obligés de se classifier par communauté, la représentation communale est remplacée par une dose de proportionnelle sur la base des idées politiques, le système de “First Past The Post” est le pilier central pour le choix du gouvernement.
Maintenant qu’il y a consensus sur tous ces points, il faut les concrétiser. Nous attendons un projet de loi pour changer la Constitution. Il reste aussi à la république anti-communale profonde de s’exprimer. Je lance un appel à tous les citoyens pour faire entendre leur voix. Le changement ne viendra pas par les forces politiques traditionnelles mais par ceux qui croient au changement et qui le veulent.
Le Premier ministre a donné jusqu’au 5 mai. Ce n’est pas une coïncidence, mais tout simplement quelques jours avant la reprise du Constitutional Challenge de Blok 104 devant la Cour suprême. Notre combat a été mené sur trois plans : la défiance, l’action juridique et l’action politique. Il est venu prouver qu’une force politique alternative pouvait contribuer à changer l’histoire et la société. »