Revirement de situation pour les réfugiés du centre communautaire St-Malo. Suite à la grève de la faim entamée par Douglas Baya et les familles de Baie-Du-Tombeau, quatre d’entre elles ont reçu leurs clés pour une maison de National Housing Development Co Ltd (NHDC) à Quatre-Cocos.

Douglas Baya a annoncé, lors d’un point de presse au Jardin de la Compagnie, avoir mis fin à sa grève suite à l’annonce du directeur de la NHDC, Gilles L’Entêté.

Toutefois, il précise que cinq autres familles sont toujours en attente d’une réponse du gouvernement pour une maison de la NHDC. Le porte-parole soutient que ce sont les procédures administratives qui retardent leurs démarches. Quelques membres de ces familles ont, pour ce faire, décidé de continuer la grève de la faim.

Dans ce contexte, Douglas Baya lance un appel pour une rencontre en urgence avec les membres du gouvernement. Désiré Johnson, un des membres du groupe de soutien, a tenu à remercier l’organisation Caritas pour son aide.

Pour rappel, neuf familles sont restées durant six mois dans le centre communautaire après le passage du cyclone Berguitta. Elles ont été expulsées du centre lundi dernier, poussant Douglas Baya à entamer une grève de la faim.