L’ex-député du PMSD et président de la State Property Development Company (SPDC) Richard Duval, qui a refusé de se soumettre à un alcootest à la suite d’un accident mineur le 21 juillet 2013 à Pailles, a comparu devant la Cour de District de Port-Louis hier. La poursuite a demandé que son médecin traitant soit assigné comme témoin et soit présent en Cour lors de la prochaine audience le 15 septembre.
N’ayant pas reçu le brief du procès lors de la dernière audience, l’avocat de l’accusé, Me Assad Peeroo, avait demandé un renvoi pour préparer la défense de son client. La Cour a accédé à sa demande et son procès avait été renvoyé à hier. Les policiers du poste de police de Pailles qui étaient présents sur les lieux de l’accident et avaient enregistré la déposition de Richard Duval ont déposé hier. La poursuite a demandé que le médecin traitant de Richard Duval soit aussi assigné à comparaître. La magistrate Adila Hamuth a accédé à cette demande et le médecin devra être présent en Cour le 15 septembre.
Rappelons qu’il est reproché à Richard Duval, qui plaide non coupable, d’avoir conduit sa voiture « without due care and attention » et avec une concentration d’alcool au-delà de la limite légale. L’ex-député est également poursuivi pour avoir refusé de se soumettre à un alcootest. Deux jours après l’accident, Richard Duval a soutenu à la police qu’il était grippé et avait consommé du Benylin, un sirop contre la toux. Compte tenu du fort taux d’alcool contenu dans ce médicament, il avait jugé préférable de ne pas se soumettre à un test d’alcoolémie. Il avait aussi déclaré souffrir d’asthme. Richard Duval était au volant de sa BMW lorsque son véhicule a fait une sortie de route à Pailles, percutant une barrière en bois aménagée sur l’autoroute dans les parages de la société Mauvilac. Le pare-chocs et le flanc droit du véhicule avaient été endommagés tandis que les airbags s’étaient déclenchés. Richard Duval s’en était sorti avec une légère blessure.