Le reggaeman international Gentleman, de son vrai nom Otto Tilman, originaire d’Allemagne, sera en concert ce samedi 6 mai au stade Germain Comarmond, à Bambous. L’initiative revient à Bruno Raya, leader du groupe Otentikk Street Brothers (OSB), et ses deux partenaires, Live N Direk Entertainment et Island Stage, relançant de ce fait le festival Reggae Donn Sa.
« C’est incroyable, mais les Mauriciens connaissent et apprécient déjà Gentleman ! » lance Bruno Raya, initiateur du festival Reggae Donn Sa, au début de la décennie, et principal organisateur de l’événement. L’artiste aux multiples facettes – il est chanteur, mais aussi animateur, organisateur de concerts, chorégraphe et comédien, entre autres – ne cache pas sa satisfaction : « Faire venir Gentleman est un rêve que je caresse personellement depuis plusieurs années. » Il confie avoir vu « deux fois Gentleman se produire » en live. « Une fois, c’était à Neuchatel, en Suisse, et la seconde au festival Summer Jam, quand OSB s’y produisait. J’ai été immédiatement marqué par sa prestation ! Il dégage une telle puissance scénique et il est tout simplement génial quand il est en live. Je m’étais promis de le faire venir pour que le public mauricien ait la même expérience. »
Mais cela n’a pas été chose facile. En effet, depuis presque six ans, le festival Reggae Donn Sa a été « contraint au chômage ». Et de poursuivre : « Cela fait des années que nous, les artistes, réclamons un endroit convenable pour tenir de tels événements comme le festival Reggae Donn Sa. On ne peut pas organiser un tel concert dans un endroit fermé, une salle de concert. Il faut que ce soit à ciel ouvert ! (…) Heureusement, cette année, nous avons eu la possibilité d’organiser une nouvelle édition du festival et donc de renouer avec la tradition que nous avons lancé ! »
Cependant, rappelle Bruno Raya, « si le public ne suit pas et qu’il ne vient pas au concert, cela sera très décourageant, car ce sera une initiative marquée par l’échec ». Et de dire « compter vivement sur les Mauriciens pour qu’ils viennent en masse samedi soir au stade Germain Comarmond, à Bambous », avant de noter que « nos sponsors non plus ne suivront pas et nous ne pourrons plus organiser de festival, et ce serait dommage ». Comme à l’accoutumée, « tout a déjà été mis en oeuvre pour que la soirée se déroule dans les meilleures conditions et que ceux qui viendront passent un moment inoubliable ».
Revenant sur la notoriété de Gentleman, Bruno Raya relève : « Nous avons demandé à l’artiste d’être présent au pays une semaine avant la date du concert, et ce pour rassurer les Mauriciens, car il y a déjà eu des concerts qui ont été annulés à la dernière minute. Gentleman a une réputation internationale, et nous sommes des professionels. Nous ne voulons pas prendre ce type de risques. » Or, note encore notre interlocuteur, « depuis que Gentleman est là, et lors des divers déplacements avec lui, il y a déjà des fans qui se manifestent, preuve s’il en fallait qu’il est déjà connu et apprécié ».
Le leader du groupe OSB et principal organisateur du festival Reggae Donn Sa indique que « les Mauriciens se retrouvent dans les messages » véhiculés par Gentleman. « Ses chansons parlent de la vie actuelle, des réalités sociales, des injustices que l’on connait… Tout cela sur des notes très chaleureuses et vivantes, avec des sonorités nouvelles et actuelles. C’est ce qui fait que l’on adhère rapidement à son répertoire. Et c’est aussi je pense ce qui fera venir bon nombre de mélomanes qui apprécient la bonne musique ! »
Il convient de souligner que Gentleman a été invité en “guest star” sur l’album True Love, de Toots and the Maytals, qui a gagné le Grammy du meilleur album reggae en 2004 et qui inclut de nombreux musiciens de grande notoriété, comme Willie Nelson, Eric Clapton, Jeff Beck, Trey Anastasio, Gwen Stefani/No Doubt, Ben Harper, Bonnie Raitt, Manu Chao, The Roots, Ryan Adams, Keith Richards, Toots Hibbert, Paul Douglas, Jackie Jackson, Ken Boothe et The Skatalites. S’agissant de son parcours solo, tout au long de ses voyages et des tournées, Gentleman s’est crée une réputation scénique. Mais le succès ne viendra vraiment qu’en 2001 avec Leave us alone. Suit alors la sortie de l’album Journey to Jah, album sur lequel se trouvent entre autres les morceaux Dem Gone et Runaway, un album où Gentleman a proposé plusieurs duos, nommément avec Capleton et Junior Kelly.
Rendez-vous donc ce 6 mai pour un plateau 100% local en première partie de Gentleman, composé de vedettes comme Ras Natty Baby, Linzy Bacbotte, The Prophecy, Lin et Jason Heerah ainsi que, bien entendu, le combo Otentik Groove.