Barack Obama, président des États-Unis, a annoncé hier la réintégration de Madagascar dans
l’African Growth and Opportunity Act (AGOA), a annoncé le chargé d’affaires de Madagascar à Maurice, Richard Via. Cette annonce coïncide avec la célébration du 54e anniversaire du retour à l’Indépendance de Madagascar.
Selon la proclamation présidentielle sur l’AGOA diffusée à Washington, c’est sur la base des actions que le gouvernement de Madagascar a prises que le président Obama a déterminé que Madagascar répond aux critères d’admissibilité énoncés dans l’article 104 de l’AGOA. Il a, par conséquent, décidé de désigner Madagascar comme un pays bénéficiaire de l’AGOA.
Selon Richard Via, cette décision américaine constitue une bonne nouvelle pour les investisseurs mauriciens dans le domaine du textile à Madagascar, ce qui permettra la création d’emplois dans la Grande Île. « Je voudrais exprimer toute ma reconnaissance au gouvernement mauricien et en particulier au ministre des Affaires étrangères Arvin Boolell qui n’a pas raté une occasion pour demander la levée des sanctions qui pesaient sur Madagascar », dit-il.
M. Via a expliqué avoir suggéré aux opérateurs mauriciens à Madagascar non seulement de relancer leur production dans la Grande Île mais les a aussi proposé de se lancer dans la production de coton. Ce qui permettra d’avoir une industrie textile complètement intégrée à Madagascar.