De nouveaux règlements seront promulgués dans le cadre d’une remise en ordre annoncée dans le transport en commun. La principale cible concerne la concurrence déloyale des minibus marrons aux compagnies de transport en commun et autres opérateurs. Le Conseil des ministres a donné son feu vert à des regulations pour la modernisation de ce secteur, y compris l’introduction de frais pour l’obtention de la Student Identity Card pour le bus gratis.
Pour mieux traduire cette volonté d’éliminer les opérateurs marrons dans le circuit du transport en commun, la National Transport Authority (NTA) travaille sur une formule de stickers à être apposés sur des Contract Buses en vue de les différencier. De ce fait, les contract buses pour employés devront avoir un sticker spécifique, ceux pour les écoliers un autre et ceux pour les touristes un autre, avec des caractéristiques distinctes dans chacun des cas.
« Avec ces stickers particuliers, nous serons mieux équipés pour lutter contre les minibus fraudeurs, qui collectent des passagers illégalement sur des arrêts d’autobus. Les inspecteurs de la NTA et la police devront être en mesure d’identifier les fraudeurs et les prendre en contravention. Une période moratoire sera accordée aux opérateurs de contract buses pour s’équiper de ces stickers », a déclaré à Week-End le Road Commissioner, Koshik Reesaul.
Une autre décision du Conseil des ministres est que, dorénavant, le remplacement de la flotte d’autobus devra se faire par les semi-low floor buses avec des provisions pour des automatic ticketing machines avec élimination du receveur dans le bus. Cette formule sera applicable en premier à la Corporation Nationale de Transport (CNT), Rose Hill Transport Ltd étant également engagée dans la course.
L’introduction de l’automatic ticketing machines dans les bus aura pour conséquence un meilleur contrôle sur le nombre de bénéficiaires effectifs du transport gratuit. Car l’automatic ticketing machine pourra lire le bus pass des voyageurs et la NTA sera en mesure de déterminer exactement le nombre de voyageurs gratuits en vue d’effectuer le paiement des subventions aux compagnies de bus.
Mais pour en arriver là, le bus pass devra être doté d’une puce. Ce qui sera le cas initialement pour les étudiants. Les nouvelles student identity cards, avec des puces électroniques, pourront être délivrées contre paiement de fees. C’est ce qu’a décidé le gouvernement, vendredi, la NTA étant appelée à travailler sur le calendrier pour l’entrée en vigueur de ces mesures allant des stickers sur des contract buses à la nouvelle student identity card pour le transport gratuit.