Le département des prisons a organisé vendredi dernier, dans le gymnase de la Prison Training School à Beau-Bassin, une expo-vente de produits fabriqués dans les ateliers de menuiserie et d’artisanat et qui ont été confectionnés par des détenus.
Plusieurs étals avaient été aménagés afin d’accueillir 42 produits de menuiserie et d’artisanat – table d’ordinateur, porte-couteaux, table à repasser, table de nuit, chaise de plage, vase à fleurs, panier de fruits et de pains et table de cuisine, entre autres. Cette exposition a accueilli le personnel du département des prisons ainsi que d’autres partenaires du secteur public.
Cette initiative, qui s’insère dans le cadre du projet de réhabilitation et de réinsertion des détenus, a plusieurs objectifs. Elle permet d’exposer des produits fabriqués par les détenus en milieu carcéral tout en sensibilisant les invités à l’exercice de réhabilitation entrepris par le département des prisons. Les visiteurs ont eu l’occasion de prendre connaissance du potentiel des détenus et ils sont ainsi amenés à remettre en cause la perception négative qui prévaut en général dans la société par rapport aux détenus.
Cette activité vise aussi à encourager les détenus à développer leurs aptitudes à travers la formation continue. À travers l’expo-vente, l’accent est mis sur la contribution que les personnes qui purgent une peine d’emprisonnement peuvent apporter. L’objectif est de valoriser les efforts des détenus, renforcer leurs capacités afin qu’ils puissent être indépendants après leur libération et les amener à réfléchir sur leur avenir.
En effet, le programme stratégique des prisons vise à rehausser les capacités des détenus à travers la formation préprofessionnelle continue, cela dans le but d’atteindre l’efficience économique. Plusieurs cours sont dispensés par des formateurs du Mauritius Institute of Training and Development dans divers domaines tels que la production alimentaire, la pâtisserie, la confection de vêtements, l’élevage, l’ébénisterie et la fabrication de produits métalliques.
Depuis quelque temps déjà, les détenus sont actifs dans la production de pain, de légumes et de lait, le développement infrastructurel, la confection d’uniformes pour les employés de la prison de même que les vêtements des détenus et la literie, la fabrication de meubles de bureau, les travaux d’entretien et le nettoyage des bâtiments et la cour des prisons, entre autres.