Le Japon souhaite devenir un partenaire actif et stratégique de Maurice dans plusieurs secteurs de développement économique, et en particulier au niveau de l’industrie océanique. C’est le voeu exprimé cette semaine par l’ambassadeur japonais Ryuhei Hosoya, qui a rendu une visite de courtoisie au Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, mardi.
L’ambassadeur japonais, qui est arrivé au terme de son mandat comme ambassadeur du pays du Soleil levant auprès de Maurice avec résidence à Madagascar, a également annoncé que le Japon se propose d’ouvrir une ambassade à Maurice. « Cette mission diplomatique aidera à consolider les relations bilatérales et économiques entre nos deux pays », a souligné Ryuhei Hosoya.
Selon l’ambassadeur, la position stratégique de Maurice comme une entrée sur l’Afrique donnera un nouvel élan au commerce et à l’investissement entre le Japon et Maurice au niveau régional et international. Plusieurs entreprises japonaises opèrent déjà à Maurice et sont engagées, entre autres, dans le traitement du thon. L’actuel port de pêche a été financé par le gouvernement japonais.