Pour la première fois, un groupe mauricien, le Kailasnath Devotional Group, participera au Bhakti Festival en Inde. C’est le ministère des Arts et de la Culture qui les a choisis pour représenter notre île.
Le Kailasnath Devotional Group a été choisi pour représenter Maurice lors du Bhakti Festival, une célébration de la dévotion, qui se tiendra 17 au 25 janvier en Inde. C’est la première fois qu’un groupe mauricien participera à ce festival, qui puise ses racines du yoga, de la méditation et des chants religieux en Inde. Durant leur séjour, les membres du groupe se produiront à New Delhi, à Dehradun et à Chandigarh. Dans une déclaration au Mauricien, le responsable du Kailasnath Devotional Group, Ravi Bhughobaun, affirme être « fier de pouvoir représenter le pays » à ce festival, tout en soulignant que le groupe existe depuis 20 ans.
Les billets d’avion leur ont été remis mercredi, pendant une conférence de presse conjointe entre le ministre des Arts et de la Culture Dan Baboo et le Haut-Commissaire indien à Maurice Anup Mudgal, au centre Indira Gandhi pour la culture indienne (IGCIC), à Phoenix. Lors de son intervention à cette occasion, le ministre des Arts et de la Culture s’est appesanti sur le caractère spécial de Maurice avec la reconnaissance de l’Aapravasi Ghat, dont l’histoire est intrinsèquement liée à l’engagisme, par la communauté internationale et qui lui a fait valoir le titre de Patrimoine mondial de l’Unesco. Un site unique au monde qui abrite depuis octobre 2014 le siège de l’Indentured Labour Route. Pour lui, la participation des descendants des travailleurs engagés à ce festival est un « honneur » pour Maurice. « I hope the group will be highly appreciated in India », a-t-il affirmé.
Il estime que c’est avec raison que le Premier ministre indien Narendra Modi a récemment affirmé, lors de son intervention à l’ouverture du Pravasi Bharatya Divas à Gandhi Nagar, dans l’État du Gujarat, que la diaspora indienne contribue pour beaucoup dans le succès de l’Inde. Dan Baboo a rappelé que l’État mauricien était représenté par une délégation menée par le vice-Premier ministre et ministre des Terres et du Logement Showkutally Soodhun.
Le Haut-Commissaire indien à Maurice estime que l’île et la Grande Péninsule jouissent d’une relation unique « avec des racines bien ancrées ». Selon lui, la participation mauricienne à ce festival consolide davantage ce lien. Il rappelle les nombreux échanges qui existent entre nos deux pays dans les domaines, entre autres, culturel et éducatif.