ÉMILIE THISBE

Nous vivons dans une société multiculturelle. Il est donc essentiel d’entretenir les relations humaines avec tous ceux qui nous entourent – la famille, les amis et les collègues – afin de tisser des liens et de découvrir d’autres cultures. La relation humaine est l’élément clé dans la vie professionnelle et personnelle d’un individu, car elle apporte beaucoup de bonheur et de joie. Il est donc très important de la cultiver pour un environnement meilleur, pour le respect et le vivre ensemble. Par exemple, l’école mixte, la musique variée nous ouvrent aux autres cultures, et ce dès notre jeune âge. L’interaction entre cultures, les échanges et la communication ne menacent pas le tissu social, mais l’enrichissent. Il est clair que toute personne est différente mais chacune désire au fond la même chose : la paix. Celle-ci est une notion universelle qui concerne chaque être humain et qui correspond à son désir profond. Elle a de multiples visages, celui du respect, de la dignité, de la solidarité, du partage, de la justice et de la fraternité. Elle est une valeur pour tous les êtres humains. Un grand philosophe français a dit un jour: « La paix n’est jamais, il faut la faire, la vouloir et donc y croire. »

Afin de bien vivre ensemble, le respect est primordial. Il est aussi important d’apprendre à connaître l’autre, à le respecter et à l’apprécier à sa juste valeur. Il nous faut aussi faire l’effort d’aller vers les autres malgré nos divergences d’opinions. Le rôle des jeunes, par le biais des études et des échanges interculturels, est de créer une nouvelle  dynamique qui inclut les diverses cultures et leurs valeurs. La nouvelle génération est toujours porteuse de nouvelles idées. Seul un petit geste en toute sincérité peut faire toute la différence. Commençons par un sourire. Comme dit l’adage : « Un sourire ne coûte rien, il rapporte beaucoup ; il enrichit celui qui le reçoit sans appauvrir celui qui le donne. » Ce sourire sera le premier signe de cette mixité sociale et du vivre ensemble.