Sortie de crise dans le cadre du conflit opposant Innodis Ltd et le syndicaliste Atma Shanto, qui s’était engagé dans une grève de la faim au Jardin de la Compagnie depuis le 12 mars. Au terme de 4 jours de grève, le syndicaliste a en effet mis fin à son mouvement de protestation après le dénouement positif intervenu à l’issue d’une réunion tripartite présidée samedi par le ministre du Travail, en présence du CEO et du General Manager d’Innodis, des syndicalistes de la compagnie et des dirigeants syndicalistes de la plateforme de soutien au gréviste. Atma Shanto retrouve ainsi son statut de négociateur après la signature d’un d’accord entre les différentes parties concernées dans ce litige.
« C’est un grand ouf ! de soulagement que j’ai ressenti après avoir mis fin à 4 jours de grève », confie Atma Shanto. L’ancien gréviste de la faim remercie ses amis et confrères de la Plateforme contre la violation du droit syndical, composée des principaux dirigeants syndicaux de l’île, ainsi que les travailleurs en général. « Je dédie cette victoire à l’ensemble de la classe des travailleurs, plus particulièrement à ceux d’Innodis Ltd », dit-il.
C’est à 13 h samedi qu’Atma Shanto a mis fin à sa grève de la faim, qu’il avait entamée pour protester contre la position du groupe d’Innodis de ne plus le reconnaître en tant que négociateur dans le cadre des discussions entre les deux syndicats affiliés à la FTU – la Farm Workers’ Union et la Cold Storage Workers Union – et la direction du groupe Innodis. Une décision prise alors par le “top management” du groupe Innodis, qui n’avait pas apprécié la tenue d’une manifestation pacifique le 6 novembre 2013 devant la Victoria House.
Une deuxième réunion tripartite, fixée samedi à 11h15 à la Victoria House, a permis de trouver une sortie de crise au conflit entre le syndicaliste et le groupe Innodis. Après discussions entre les dirigeants syndicaux de la plateforme, ceux de la Farm Workers’ Union et de la Cold Storage Workers’ Union, ainsi que du CEO et General Manager d’Innodis, Jean How Hong et Sonny Wong – sous la présidence du ministre du Travail Shakeel Mohamed –, un accord paraphé, en cinq clauses, a finalement été arrêté. Atma Shanto, absent de la réunion puisqu’il poursuivait sa grève au Jardin de la Compagnie, a été informé de l’issue positive et appelé à se joindre à la réunion en vue d’apposer sa signature à l’accord. Avec l’aide des dirigeants syndicaux – Reaz Chutoo, Jane Ragoo, Deepak Benydin et Rehana Ameer –, qui l’ont véhiculé en raison de son état de fébrilité, l’accord a été signé entre le syndicaliste, les présidents de la Farm Workers’ Union et de la Cold Storage Workers Union, le General Manager de la division commerciale d’Innodis Ltd, Sonny Wong, et le ministre Mohamed.
Les différentes parties se sont ainsi engagées à respecter l’ensemble des conditions fixées dans les accords qu’elles ont précédemment signées. Les syndicats de la Farm Workers’ Union et de la Cold Storage Workers Union et Atma Shanto ont dû présenter leur « deep regrets » au sujet de la manifestation du 6 novembre 2013, compte tenu du fait que cette action aurait pu causer préjudice aux intérêts du groupe Innodis et au CEO, Jean How Hong. Atma Shanto, qui était déclaré persona non grata dans l’enceinte des entreprises du groupe, pourra y avoir accès de nouveau, à condition toutefois d’informer par écrit la direction de l’heure et de la nature de sa visite. Satisfait, Atma Shanto est par la suite retourné au Jardin de la Compagnie à 13 h, où il a officiellement mis fin à sa grève et dans le but de récupérer ses affaires.