Photo illustration

Ils sont sept ex-employés de l’ancienne Small and Medium Enterprise Development Authority (SMEDA), redéployés dans d’autres organismes de l’État, à n’avoir perçu que 50% de leur boni de fin d’année alors qu’ils sont éligibles à la totalité. Face à cette situation inattendue, ces employés se voient obligés de réclamer la somme manquante car, disent-ils, «…

Ce contenu est réservé aux niveaux :Abonnement annuel (paiement via Paypal ou virement bancaire), Abonnement mensuel (paiement via Paypal) et Abonnement pour 6 mois (paiement via Paypal ou virement bancaire)
S’inscrire
Log In