La ministre indienne des Affaires étrangères, Sushma Swaraj, qui est attendue à Maurice à bord d’un avion spécial de l’armée indienne à 18 h samedi, passera 36 heures au pays avant de regagner l’Inde à la mi-journée lundi.
Sushma Swaraj sera accueillie à l’aéroport samedi par une délégation dirigée par le ministre des Affaires étrangères, Arvin Boolell. Elle rendra dimanche matin une visite de courtoisie au président de la République, Kailash Purryag, et au Premier ministre, Navin Ramgoolam, avant de se rendre à l’Aapravasi Ghat afin de participer à la célébration annuelle marquant l’arrivée à Maurice des premiers travailleurs engagés. Elle prononcera à cette occasion un discours très attendu.
Dans l’après-midi, Sushma Swaraj participera à une réception civique organisée le Human Service Trust et à une réception donnée en son honneur par le haut-commissaire indien, Anup Kumar Mudgal, à bord de The Western Fleet of the Indian Navy dans le port. Cette réception sera suivie d’un tête-à-tête avec le ministre des Affaires étrangères, Arvin Boolell, qui offrira par la suite un dîner en son honneur.
Lundi, Sushma Swaraj participera à un business meeting à l’hôtel Henessy organisé par le Board of Investment à 9 h. Elle procédera ensuite à l’ouverture de la conférence internationale consacrée à la Route de l’engagisme avant d’effectuer une visite du Mahatma Gandhi Institute. Elle rendra, par la suite, une visite de courtoisie au Premier ministre adjoint Rashid Beebeejaun avant de quitter le pays.
À ce stade, aucune rencontre officielle avec le leader de l’opposition, Pravind Jugnauth, n’est prévue. Dans certains milieux politiques, on estime qu’il n’y a rien de mal qu’une telle rencontre soit incluse dans le programme et que ce serait conforme au caractère démocratique de l’État mauricien. D’ailleurs, les ministres des Affaires étrangères mauriciens rencontrent régulièrement le chef de l’opposition indienne lors de leurs visites en Inde.
Ce n’est pas la première fois qu’une haute personnalité indienne est reçue à Maurice à la veille d’une campagne électorale. Le Premier ministre indien Manmohan Singh avait effectué une visite officielle à Maurice le 30 mars 2005 moins d’un mois avant la dissolution du parlement le 24 avril. Les writs of elections ont été publiés le 9 mai 2005 alors que les élections ont eu lieu le 3 juillet.
Sushma Swaraj a pris ses fonctions comme ministre indienne des Affaires étrangères, dans le gouvernement de Narendra Modi, le 26 mai dernier après les élections générales en Inde. Elle est la deuxième femme à occuper les fonctions de ministre des Affaires étrangères après Indira Gandhi. Cette politicienne rompue à la chose politique en Inde a été élue à sept reprises comme membre du parlement. À l’âge de 25 ans elle a été la plus jeune membre du cabinet de l’État d’Haryana. En 1998, elle a servi comme Chief Minister de Delhi pour une courte période. Elle a occupé les fonctions de leader de l’Opposition au Lok Sabha entre décembre 2009 et mai 2014. Depuis son arrivée à la tête de la diplomatie indienne elle a déjà fait une vingtaine de déplacements hors de l’Inde.
Sa visite à Maurice s’inscrit dans la volonté du gouvernement Modi de consolider les relations entre l’Inde et les pays de la région à travers entre autres l’Indian Ocean Rim Association. C’est la raison pour laquelle les chefs d’État des pays de la région dont le Premier ministre Navin Ramgoolam avaient été invités à la cérémonie d’investiture de Narendra Modi aux fonctions de Premier ministre de l’Inde. Narendra Modi effectuera pour sa part une visite officielle en Australie, qui assure la présidence de l’IORA, en marge de la réunion de G 20. À la suite de sa visite en Australie, il sera le premier Premier ministre indien à visiter les Fidji depuis 1981. De son côté le Premier ministre australien Tony Abott était en Inde au début de septembre dernier.