Un accord bilatéral de services aériens et un protocole d’accord entre Maurice et le Royaume des Pays-Bas ont été signés ce matin au bâtiment du Trésor à Port-Louis. Les signatures ont été effectuées par l’ambassadeur du Royaume des Pays-Bas auprès de Maurice, Jaap Frederiks, et le secrétaire au Cabinet et Chef de la Fonction publique, Suresh Seeballuck.
Dans son allocution, l’ambassadeur Frederiks a rappelé que cet accord permettra à Air Mauritius de développer sa couverture du marché en Europe et de permettre à l’industrie touristique de Maurice à s’épanouir dans le Royaume du Pays-Bas. Il a aussi fait ressortir que les services du transport jouent un rôle prépondérant dans l’histoire du Royaume des Pays-Bas et que le secteur du transport notamment aérien, maritime et routier et de logistiques, est l’un de leurs principaux domaines d’expertise. L’ambassadeur Frederiks s’est également appesanti sur le renforcement des relations entre les deux pays grâce à cet accord.
Quant au Secrétaire au Cabinet et Chef de la Fonction publique, Suresh Seeballuck, il a souligné que des accords de services entre les deux pays datent de novembre 1973 quand Air Mauritius a fait ses débuts comme compagnie aérienne. Il a rappelé que l’histoire de Maurice est liée à la découverte du pays par les marins hollandais et que Maurice a été nommée après Prince Mauritz Van Nassau.
M. Seeballuck a exprimé son souhait que l’accord de services aériens qui a été signé va amener un rapprochement entre les deux pays et aidera à établir des liens plus étroits par rapport au mouvement des personnes et des marchandises.
Les services aériens entre les deux pays sont régis par un protocole d’accord et un accord bilatéral de services aériens signés en juillet 1972 et novembre 1973 respectivement. Suite à des pourparlers avec les autorités aéronautiques du Royaume des Pays-Bas en octobre 2009, un nouveau protocole d’accord a été signé et un nouveau texte de l’accord de services aériens a été adopté.
Avec ce nouvel accord intervenu en 2009 et signé aujourd’hui, Air Mauritius prend avantage de l’accord de partage de codes avec Air France pour commercialiser des sièges sur ce vol vers Amsterdam.
Selon les dispositions de l’accord, sept vols hebdomadaires transportant des passagers et sept vols hebdomadaires par des avions-cargos sont prévus. Les lignes aériennes désignées exerceront des droits de cinquième liberté sur des trajets agréés. L’accord prévoit également la désignation d’une seule compagnie aérienne par chaque partie.