Des spécialistes africains de la communication et des relations publiques se rencontrent à Maurice cette semaine à l’occasion de la 26e conférence annuelle de l’African Public Relations Association (APRA), prévue à l’hôtel Le Méridien, Pointe aux Piments, du 28 au 30 mai.
Le domaine des relations publiques et de la communication, souligne-t-on dans les milieux de l’APRA, a connu un réel essor avec l’ouverture des marchés et l’implantation des multinationales en Afrique. Pour réussir à se connecter aux différentes réalités du marché africain, les entreprises s’appuient énormément sur la connaissance du terrain des spécialistes des relations publiques et de la communication. La conférence de cette semaine sera ainsi l’occasion pour les investisseurs, dirigeants d’entreprises et les spécialistes de la communication et des relations publiques de l’Afrique de partager leurs expériences. Les participants tâcheront d’élaborer une campagne de communication cohérente pour l’ensemble du continent, une initiative baptisée « Campaign Africa ».
« De par son emplacement stratégique et ses liens culturels avec l’Afrique, Maurice est le tremplin pour faire des affaires avec ce continent. Avec l’augmentation du nombre d’entreprises mauriciennes qui investissent dans les divers marchés africains, il devient indispensable d’avoir des spécialistes de la communication sur le terrain afin de comprendre les nuances et les complexités des différentes démographies africaines. La conférence de l’APRA donnera la chance aux spécialistes des relations publiques et de la communication des entreprises mauriciennes de lier des contacts avec leurs homologues africains », indique Robyn de Villiers, présidente de Burson-Marsteller Africa, société basée à Johannesburg.
Lekha Seebaluck, Head of Public Relations chez Blast Communications, agence membre de l’APRA, fait ressortir que les professionnels de la relation publique et de la communication doivent désormais être en mesure d’élaborer des stratégies à l’échelle mondiale. « Pour mener à bien cette tâche, ils doivent utiliser les connaissances du terrain de leurs agences locales, tout en tirant profit de l’expérience de leur réseau international », ajoute-t-elle. Lekha Seebaluck soutient que c’est en utilisant ce mode de fonctionnement que Blast Communications est en mesure de répondre aux besoins de ses clients, tant à Maurice qu’à l’étranger.
Cette conférence fera la part belle aux grands noms des relations publiques dans le monde, notamment Paul Holmes, président et directeur général de The Holmes Group, ou encore Jeremy Galbraith, Global Chief Strategy Officer et directeur de Burson-Marsteller pour l’Europe, le Moyen Orient et l’Afrique. Ce dernier abordera le sujet des 10 tendances en matière de communication qui définissent comment les entreprises interagissent avec leur public.
« La conférence de l’APRA arrive à point nommé car les pays de l’Afrique, y compris Maurice, commencent à prendre la mesure du rôle que jouent désormais la communication et les réseaux sociaux dans le développement de ces sociétés où les consommateurs sont avides de nouvelles technologies. Aujourd’hui, les professionnels de la communication doivent élaborer des stratégies innovantes ayant des retombées quantifiables. Lors de cette conférence, les participants auront l’opportunité de découvrir les tendances mondiales du secteur qui aideront les professionnels de la communication et du marketing, ainsi que les annonceurs », déclare Jeremy Galbraith.
Ce dernier a récemment été désigné l’une des 500 personnalités les plus influentes du Royaume Uni par le Sunday Times et Debrett, et est classé parmi les 20 professionnels les plus influents du secteur des relations publiques. Selon lui, c’est la demande croissante pour une communication stratégique sur le continent qui pousse les agences internationales de relations publiques et de communication à étendre leur présence en Afrique.