« Nous n’écartons pas la possibilité d’une action syndicale chez Scott & Co Ltd dans les jours qui viennent », a annoncé ce mercredi 8 mai le syndicaliste, Atma Shanto, de la Fédération des Travailleurs Unis, face à la presse.

Le syndicaliste s’élève contre la politique de deux poids deux mesures que pratiquerait cette compagnie basée à Riche-Terre. En cas de faute, a regretté le syndicaliste, « pour les petits employés, il y a un comité disciplinaire. Alors que pour le Top Management, il n’y en a pas ».

Les relations industrielles « tendues » entre la direction de l’entreprise et ses employés ont aussi été évoquées. « Ce n’est pas normal », a expliqué Atma Shanto. « Au niveau du syndicat, nous allons réagir ».

Budget 2019/2020.

Cette rencontre avec la presse a été tenue le même jour qu’ont été entamées les consultations budgétaires dans le cadre du Budget 2019/2020. L’occasion pour le syndicaliste d’« insister encore une fois » pour « une révision de la loi du travail ».

« Il existe une contradiction au sein de notre société qui doit être réglée. D’un côté, le gouvernement encourage la révision de la loi du travail, mais de l’autre côté, le privé licencie ses employés ».

Selon Atma Shanto, « le dossier de la loi du travail est resté dans le tiroir de Collendavelloo ». Le syndicaliste souhaite également que les emplois soient mieux « sécurisés ».

Par ailleurs, une « révision » de la taxe sur la nourriture et les médicaments a été demandée. De même que l’introduction d’un « Wealth Tax sur la richesse » et d’une taxe supplémentaire dans le monde du « gambling ».