L’objectif d’un million de touristes en 2013 n’a pu être atteint mais l’année écoulée a été quand même marquée par une progression de 2,9% des arrivées à 993 106, indique le dernier relevé publié ce matin par Statistics Mauritius, relevé qui montre que le premier marché touristique, en l’occurrence la France, a subi un recul de 4,7% avec un total de 244 752 arrivées contre 256 929 en 2012.
La meilleure performance de l’année est à mettre à l’actif de la Chine avec un doublement du nombre de touristes (de 20 885 à 41 913). Comme cela a été le cas en 2012, l’Europe a été la source d’un peu plus de la moitié du nombre total de touristes en 2013, soit 547 046 (55%) contre 555 528 (57%) l’année précédente. La baisse en 2013 a été mitigée à 1,5%. outre la France, l’Italie avec 31 205 visiteurs (-22%), la Fédération Russe (-23,3% à 14 905) et l’Espagne (-10,9% à 8 441) et ont été les autres ayant subi des replis importants. Ces baisses ont été compensées en partie par la progression des marchés britannique et allemand avec 98 017 (+11,8%) et 60 530 touristes (+ 9,7%) respectivement. On note, par ailleurs, la montée des marchés belge et danois, entre autres.
Au niveau de la région, le principal marché, la Réunion, a fléchi légèrement avec un total de 143 114 visiteurs contre 144 340 en 2012. L’Afrique du Sud, le deuxième marché, a fait mieux, réalisant une progression de 5,8% à 94 208. Madagascar (13 943), les Seychelles (7 1187) et le Kenya (2 865) ont aussi amélioré leurs performances.
La plus forte croissance a été enregistrée par la Chine (+ 100,7% à 41 913), un résultat qui permet à ce pays de revenir fortement sur l’Inde qui a affiché une hausse de 3,7% à 57 255. Les autorités se sont fixé un objectif de 60 000 touristes chinois pour 2014. Les marchés asiatiques dans leur ensemble ont dégagé une croissance de 27% avec un total de 132 554 arrivées. On relève les 8 161 touristes (+511%) en provenance des Émirats Arabes Unis et les 3 174 arrivées (+61,4%) de la Malaisie.
Pour ce qui est des autres régions, les données officielles font état d’une augmentation de 8,4% de l’Océanie avec l’Australie (+ 8,1% à 18 393) en point de mire. Du côté des Amériques, les arrivées ont diminué, passant de 16 624 à 15 473. Les marchés américain, canadien et brésilien ont tous chuté.
Le bilan des arrivées touristiques pour décembre 2013 montre une hausse générale de seulement 1,4% avec un total de 117 086. L’Europe, avec 59 707 visiteurs, a accusé une baisse de 1,2%, les marchés français, belge, allemand, italien, hollandais et russe se repliant. La région Afrique (40 878 arrivées) n’a pas connu d’évolution, la hausse réalisée par le marché sud-africain (+2,9%) permettant de compenser la baisse (-5,2%) notée sur celui de l’île soeur. L’Asie (12 100) a enregistré une croissance de 16,2% emmenée par la Chine (+ 113,9%) alors que l’Océanie (2 412) et les Amériques (1905) ont également amélioré leurs performances.