Les arrivées touristiques pour juin 2012 se sont élevées à 54 625 par rapport à 54 591 pour le mois correspondant de 2011, soit une hausse de seulement 0,1 %. Pour le premier semestre de cette année, Maurice a accueilli 467 153 touristes contre 464 604 pour la même période en 2011.
Selon le dernier relevé mensuel de Statistics Mauritius, les arrivées de notre principal marché qu’est l’Europe ont diminué de 15,8 % le mois dernier pour s’établir à 24 542, confirmant la morosité que connaît ce marché depuis quelques mois, conséquence de la crise économique que subit la zone euro.
Alors que le Royaume-Uni affiche une progression de 12,5 % (de 5 395 à 6 072), les autres principales sources touristiques européennes sont en net repli. À commencer par la France qui régresse de 34,4 % avec 8 715 arrivées contre 13 279 en juin 2011. L’Allemagne cède 31,6 % avec 2 432 touristes alors que l’Italie perd 25,9 % avec 2 853 arrivées. Pour ce qui est des petits marchés, on observe que la Suisse réalise une hausse de 29,9 % (768 touristes) et la Belgique fait environ 12 % de mieux (637). En revanche, les Pays-Bas reculent de 27 % (276). Les efforts de diversification en direction du marché russe produisent des résultants encourageants, une augmentation de 192,5 % à être mise à l’actif des Commonwealth of Independent States.
Juin 2012 a été marqué par des arrivées plus importantes du continent africain (de 12 368 à 15 236) avec l’Afrique du Sud (de 6 026 à 6 777) et La Réunion (de 3 962 à 5 470), nos deux principaux marchés régionaux démontrant des tendances favorables. Le Kenya progresse de 80,6 % avec un nombre d’arrivées nettement plus bas (233). Pour ce qui est de la région Asie, une augmentation de 17,8 % avec un total de 11 953 touristes est notée. La Chine avec 1 415 arrivées affiche une hausse de 51,2 % alors que l’Inde, le premier marché, ne gagne que 0,9 % avec 7 393 arrivées.
Pour le premier semestre de l’année, une croissance de 0,5 % est à signaler. L’Europe se replie de 6 % avec un total de 279 643 touristes contre 297 732 pour la période janvier-juin 2011. Ce repli s’explique plus particulièrement par les mauvaises performances des marchés français (137 412, soit -8,4 %), britannique (37 909, -4,7 %), allemand (25 644, -3,5 %) et italien (20 918, -24,9 %).
Les marchés africains réalisent une croissance de 10,3 % avec 119 349 touristes, La Réunion et l’Afrique du Sud affichant des taux de progression de 12,9 % et de 3,9 % respectivement. L’Asie se comporte également mieux avec une augmentation de 16,7 % (51 353 arrivées). L’Inde (+2,6 %) et la Chine (+58,8 %) se maintiennent en tête dans la région, mais les Émirats Arabes Unis avec 2 022 arrivées enregistrent une hausse de 61 %.
On observe par ailleurs que les marchés australien (+11,1 % à 7 617), américain (+ 5,5 % à 3 563) et canadien (+11,3 % à 2 144) se portent mieux.