Une troupe culturelle participera le 5 octobre à l’International Art Festival à Bangalore. L’initiative revient à la Mauritius Tamil Temples Federation (MTTF) et la Mauritius Tamil Cultural Trust (MTCT). Ce sera une occasion pour les artistes mauriciens de montrer que le pays regorge de talents et a, au fil du temps, préservé la riche tradition dravidienne. Le Dr Nandini Mootoosawmi de l’Inde a assuré la formation de cette troupe.
Menon Murday et Veeren Coomaren, les présidents respectifs de la MTTF et de la MTCT, ont salué la participation de cette troupe dans la terre de nos ancêtres. Le spectacle conçu sera fondé sur la contribution de nos ancêtres jusqu’à nos jours. Selon Veeren Coomaren, ce sera un moment historique.
Le MTTF et la MTCT ont aussi rendu un vibrant hommage à Anjalay Coopen à l’occasion de la commémoration du 70e anniversaire de la mort de cette dame, symbole de la lutte des travailleurs et qui a été fusillée le 27 septembre 1943 à Belle-Vue Harel. Âgée de 32 ans et enceinte, Anjalay Coopen, selon Menon Murday demeure un symbole de la lutte des classes.
Les membres de la communauté tamoule observent actuellement la fête Govinden. Le jeûne a débuté le 17 septembre pour prendre fin le 17 octobre. Des prières seront dites dans les temples durant cinq samedis consécutifs.
Des dévots chantent les louanges du dieu Vishnu et exécutent des danses autour de la lampe sacrée. Le Navrati en hommage à la déesse Durga sera aussi célébré du 5 au 14 octobre et le Saraswati Pooja sera une occasion pour la MTTF d’offrir du matériel scolaire aux étudiants.
Par ailleurs, un prêtre de la Grande Péninsule donnera des cours aux religieux mauriciens sur la prière et les rituels. Des dispositions ont été prises auprès du CEB, de la CWA et de la police pour que ces célébrations se déroulent dans les meilleures conditions.