Une messe a été dite jeudi en l’église Immaculée Conception à Port-Louis pour marquer le 60e anniversaire de sacerdoce du père Henri Souchon. Présidée par l’évêque de Port-Louis Mgr Maurice Piat, la célébration a vu la participation de paroissiens, fidèles et personnalités dont l’évêque de Maurice Mgr Ian Ernest, la présidente de la République par intérim Monique Ohsan-Bellepeau, le Premier ministre adjoint Rashid Beebeejaun et le lord-maire Mahmad Kodabaccus.
C’est un père Henri Souchon comblé qui, à la veille de ses 88 ans (le vendredi 4 mai), a célébré ses 60 ans de prêtrise la semaine dernière. Autour de lui, ses fidèles paroissiens qui ne sont pas prêts de l’oublier, ses coreligionnaires l’achagar Soodarajen Maistry, Raffick Hatteea, responsable du groupe des Mourides à Maurice, et des membres du clergé dont son successeur le père Gérard Mongelard.
« C’est à ce Christ heureux, tout en étant pauvre, affligé, assoiffé de justice et persécuté que Henri Souchon a consacré sa vie, c’est Lui qu’il a annoncé, c’est à Lui qu’il a rendu témoignage 60 années durant. Et nous rendons grâce à Dieu », dira l’évêque de Port-Louis, dans son homélie. Rendre grâce à Dieu pour un prêtre dévoué et fidèle à son ministère « en ces temps où le passage d’une génération de prêtres à une autre est marqué par la maladie et la pénurie ». Mgr Maurice Piat a profité de l’occasion pour lancer cette invitation : « Accrochons-nous dans la foi à ce grand pauvre heureux qui met sa confiance non dans le succès mais dans la fidélité à la mission, ce pauvre heureux parce qu’il croit en l’accomplissement de la parole qui lui a été dite par son Père. »
Au terme de la messe, une réception s’est déroulée au centre social Marie Reine de la Paix, où les paroissiens de l’Immaculée Conception ont pu s’entretenir avec leur ancien curé. Un film réalisé par Conchiano Mootoosamy sur la vie et les 60 ans de sacerdoce du prêtre a été lancé le même jour. Le public peut se le procurer au secrétariat de la cure de l’Immaculée Conception et au Carmel à Vacoas.