Photo illustration

Avec l’avis de fortes pluies et les trombes d’eau, le Swastika Trust a décidé de renvoyer le “Ram Katha” (prières dédiées au dieu Ram) qui devait se tenir à son siège à Curepipe du 16 au 22. Mais il organisera une cérémonie de prières contre le coronavirus ce dimanche à Curepipe. Par ailleurs, le Swami Shri Chinmayanand Bapu Ji du Vishva Kalyan Mission Trust d’Haridwar en Inde a annulé sa visite à Mauruve en raison de la prévalence du Covid-19 en Inde, où les déplacements ont été limités au maximum pour freiner la propagation du nouveau virus.

Plusieurs organisations socioculturelles, dont le Hindutva Movement et la Mauritius Sanatan Dharma Temples Federation, avaient pris des dispositions pour accueillir au moins 1 000 fidèles chaque soir pour des prières et assister au discours du Swami Shri Chinmayanand Bapu Ji. Toutefois, en conformité avec les dispositions prises pour décourager tout rassemblement de masse, a indiqué Somduth Dulthumun, le président du Hindutva Movement, ces séances de prières collectives ont été annulées. Une nouvelle décision à cet égard sera prise après le 15 avril, dépendant toutefois de la disponibilité du chef religieux indien.

Ramesh Moonshiram, le Chairman du Swastika, son secrétaire Madan Mohun Jaggeshar, le Dr Jhurry, Somduth Dulthumun et Ishwar Keetarat devaient, tour à tour, souligner l’importance de ce rassemblement religieux. Le Swastika Trust a annoncé la tenue d’un “yaj” (prières autour du feu) dimanche à 11h à Curepipe. Ces prières seront dites pour la paix mondiale et pour empêcher que le coronavirus n’atteigne Maurice.