L’île Maurice était parée de ses plus beaux atours hier soir à l’occasion de la fête Divali. Ce n’est cependant qu’après le passage de l’éclipse solaire à 19 h 28 que la majorité des dévots ont participé à des prières, préparé des gâteaux et allumé des diyas (lampes en terre  cuite) et des lampions électriques.
L’éclipse, qui était partiellement visible de 14 h 05 à 19 h 28, était considérée comme de mauvais augure alors que d’autres ont fait fi des consignes des associations socioculturelles et se sont comme à l’accoutumée attelés à la préparation des douceurs pour être distribuées aux amis et voisins. Certains ont choisis de célébrer la fête aujourd’hui.
La fête a été célébrée avec faste également à la municipalité de Vacoas/Phoenix qui commémore cette année ses 50 ans. Farid Ahmed, Nafis Ahmed Khan, Tarun Sagar et Harshi Madhaparia, spécialistes des chansons pop de Bollywood, ont animé la soirée en interprétant les succès du moment et des classiques du cinéma indien.
Fête du partage et de fraternité, cette fête symbolise aussi la victoire du bien sur le mal. Divali est célébrée le jour de Kartic Amarasya qui tombe généralement durant les mois d’octobre ou de novembre. Divali marque aussi le retour triomphal de Ram après un exil de 14 ans dans la forêt.