Les Mauriciens, toutes confessions confondues, qui sont nombreux à se recueillir à la chapelle du Montmartre à Rose-Hill et à assister aux services religieux, verront intervenir des modifications majeures dans l’animation spirituelle de ce lieu d’adoration permanente à partir du samedi 31 mars. Dans un communiqué émis à la mi-journée, la Congrégation des Soeurs de Marie Réparatrice informe de sa décision de faire don de la chapelle au diocèse de Port-Louis, regrettant de ne pouvoir continuer à y assurer l’animation spirituelle en raison du nombre restreint des religieuses et de leur âge avancé. Ces activités seront assurées par le diocèse de Port-Louis à partir de janvier 2013.
La Congrégation des Soeurs de Marie Réparatrice (SMR) se voit contrainte de vendre une partie du terrain sur lequel est bâtie la chapelle du Montmartre à Rose-Hill, ainsi que des bâtiments annexes. C’est le diocèse de Port-Louis qui s’est porté acquéreur du terrain. L’argent de la vente servira à financer la construction d’une résidence pour les religieuses à côté de la chapelle afin qu’elles puissent poursuivre au mieux de leurs moyens leurs activités dans le cadre de leur mission. La chapelle du Montmartre a été inaugurée en 1941 par Mgr Leen. Elle a célébré l’année dernière ses soixante-dix ans d’existence, alors que la présence à Maurice de la Congrégation des Soeurs de Marie Réparatrice date de 1863.
Ci-dessous le communiqué de la Congrégation des Soeurs de Marie Réparatrice :
— « Les Soeurs de Marie Réparatrice (SMR), sont surtout connues dans le pays, en relation à la chapelle du Montmartre à Rose-Hill. Depuis 70 ans, elles assurent l’animation de cette chapelle où des fidèles de toute confession religieuse, viennent rencontrer Dieu dans la prière silencieuse et l’adoration du Saint – Sacrement.
— En tenant compte de leur petit nombre et l’âge avancé d’un certain nombre d’entre elles, les soeurs de Marie Réparatrice ont fait une longue réflexion en lien avec leur Supérieure Générale et son conseil, et avec l’Évêque, Mgr Maurice Piat. Des décisions conjointes ont été prises :
— Les Soeurs de Marie Réparatrice (SMR) font don de la chapelle du Montmartre au diocèse de Port-Louis qui en en assurera l’animation spirituelle à partir de janvier 2013.
— Les Soeurs de Marie Réparatrice (SMR) ont mis en vente une partie du terrain et des bâtiments qui entourent la chapelle. Les fruits de cette vente leur permettront de construire, à côté de la chapelle du Montmartre, une résidence mieux adaptée aux besoins des soeurs âgées. Les soeurs de Marie Réparatrice continueront par ailleurs, selon leurs possibilités, leurs activités spirituelles et sociales au service de l’Église et du pays.
— Le diocèse de Port-Louis s’est porté acquéreur du terrain
Suite à ces dispositions,
— A partir du 31 mars 2012, il n’y aura plus d’adoration nocturne pour les groupes de prière.
— A partir du 15 avril 2012, et suite à une restructuration des messes touchant la région, la messe du dimanche à 18h ne sera plus célébrée au Montmartre mais à l’église du Sacré-Coeur, Beau-Bassin.