Les marathis ont célébré la fête Ganesh Chaturthi hier après dix jours de jeûne, de prières, de chants et de danses consacrés à Ganesh, le dieu de l’intelligence, de la sagesse, de l’éducation et de la prospérité. C’est donc dans la ferveur et la dévotion que des milliers de fidèles se sont rendus sur les berges des rivières et à la mer, mais aussi à Pierrefonds, où la fête a été célébrée au niveau national. Des statuettes de Ganesh ont été portées lors de processions venant de Quatre-Bornes et des régions avoisinantes.
C’était aussi l’occasion de grandes réjouissances et de retrouvailles fraternelles. Ainsi, avant la consécration des statuettes, on a procédé à l’aarti mais aussi à l’offrande de fruits et de douceurs, à l’instar du modak, des laddoos et du canawla. Hommage a été rendu au dieu Ganesh, l’aplanisseur d’obstacles et l’épitome de la sagesse. Il est aussi connu comme ganapati, avighna, gajanaa, lambodara, mangalmurthi et sidhivinayaka.
Après un mois de jeûne, les dévots ont donc porté les statues montées sur des socles en bois jusqu’au bord de la mer, des lacs ou des rivières. Ils ont ensuite procédé à l’immersion (visarjan) de statuettes en argile de Ganesh, fils de Shiva et de Parvati. À Pierrefonds, le Head Priest de la Mauritius Marathi Mandali Federation, Sadashiv Mahadoo, a prononcé des prières avant que les statuettes ne soient transportées sur les hymnes de Ganapati Bappa Moriya. Durant toute la nuit de jeudi à vendredi, les dévots ont participé à des rituels et ont exécuté la danse du jhakree en hommage à Ganesh. La Mauritius Sanatan Dharma Temples Federation avait convié les dévots à Belle-Mare, Flic-en-Flac, Anse-La-Raie et Mon-Choisy, entre autres, pour la cérémonie d’immersion.