Une grosse foule s’est déplacée hier soir au Sri Sri Radha Golokananda à Phoenix pour la célébration du Krishna Janmashtami (la naissance du dieu Krishna). Les célébrations ont débuté à 18 h pour prendre fin aux petites heures du matin. Elles ont atteint leur apogée à minuit lorsque les dévots ont bercé la statuette de Krishna se trouvant dans un julna (balançoire).
Sriman Narayana Pradhu, l’invité d’honneur à ces célébrations, a prononcé un discours sur les Vedas et les Bhagavad Gita, livre sacré dont les enseignements ont toute leur pertinence dans le monde d’aujourd’hui. Dès 18 h hier soir, les aires de stationnement se trouvant aux alentours du centre spirituel étaient bondées. Une véritable masse humaine se trouvait sous les différentes salles vertes érigées à cette occasion. Les dévots ont dans l’ordre et la discipline convergé vers le sanctuaire de Krishna pour des prières par des prêtres débordés qui gardaient tout de même le sourire et distribuaient des prasad aux fidèles.
Les dévots n’avaient pas le temps de s’ennuyer car sous les marquises se déroulaient des causeries ainsi que des chants pieux entonnés par des enfants. Un ballet a réuni les participants sur la scène balayée par de vives lumières. Les dévots ont vivement applaudi une danse sur l’air de Bow Down Mister de Boy George. Après la cérémonie protocolaire, les dévots ont été invités à un dîner avec entre autres, du dholl, du riz, du ti-puri et un curry de carottes et de chou-fleur.
Les différents orateurs ont déclaré que dieu Krishna apparaît sur terre pour mettre fin aux atrocités et protéger le dévot et rétablir la religion. C’est une occasion de s’élever spirituellement et de chanter la gloire de Dieu. La spiritualité permet de s’approcher de Dieu et d’empêcher la dégradation sociale.
Le mouvement Hare Krishna compte ériger un autre temple à Phoenix.