La fête Gudhi Padwa ou le Manmath naam Samvatsav est célébrée aujourd’hui par les membres de la communauté marathi. La Mauritius Marathi Mandali Federation, en collaboration avec le Mauritius Marathi Cultural Centre Trust et la Marathi Speaking Union, organise une célébration officielle ce soir à 19 h à Saint-Julien d’Hotman, où l’invité d’honneur sera Pravind Jugnauth, ministre de la Technologie, de l’Innovation et de Communication.
Gudhi Padwa marque le nouvel au marathi et le rituel principal consiste à ériger un gudhi, une perche en bois où est attaché un tissu jaune ou safran, qui est hissé à l’entrée de la maison. Le tissu contient un noeud rempli de riz et de grains secs. Au bout de la perche est attaché un Kalash (récipient en cuivre). La perche est décorée avec des guirlandes de fleurs et de lilas de perche. Il est recommandé d’ériger le gudhi au lever du soleil. Le gudhi symbolise les trois nécessités de base, soit le riz, les vêtements et le logement (roti, kapra et makan). Les maisons sont décorées avec des rangolis (motifs floraux). On partage également le chutney, le kara nimb chi chutney à base de six ingrédients (sucre, sel, poivre, tamarin, ajwain et neem). Ces six goûts symbolisent les hauts et les bas de la vie. En ce jour sacré, où Brahma a créé l’univers, les dévots, après un bain rituel, se drapent d’habits neufs, dont le traditionnel kashti.
Ce jour marque aussi le début de Ram Nawmi, un jeûne de neuf jours en honneur du Dieu Rama, héros du Ramayana et également un homme de principe qui a préféré s’exiler pendant 14 ans dans la forêt au lieu de monter sur le trône à Ayodhya.