La Maison Dawah, organisation visant à faire connaître l’islam à tous les Mauriciens, a ouvert lundi dernier un nouveau bureau rue Labourdonnais, à Port-Louis. À cette occasion, ses dirigeants ont organisé une “Street Dawah” (propagation publique) devant son nouveau siège ainsi qu’une session de dépistage du diabète. Environ 75 personnes ont ainsi pu se faire dépister, selon Hussein Kurrimbucccus, animateur de ce mouvement. « Nous avons eu deux cas de glycémie élevé, que nous avons référé à leurs médecins pour un “check-up” médical complet. Nous sommes très satisfaits de notre première expérience dans le domaine de la santé », a-t-il dit.
S’agissant de la “Street Dawah”, Hussein Kurrimbucccus a indiqué avoir exposé des copies du Coran en plusieurs langues – notamment en créole, français, anglais, hindi, mandarin, italien et espagnol – ainsi qu’une copie en braille, pour les non-voyants, et un “Pen Quran” (“Le Coran qui parle”). « De nombreuses personnes ont visité notre stand, où nous leur avons présenté l’islam. Elles ont aussi participé à un quiz sur l’islam et huit personnes, dont quatre non musulmans, ont reçu des présents », a-t-il indiqué.
Hussein Kurrimbucccus a également évoqué les activités de la Maison Dawah, qui consistent à faire comprendre aux membres du public, musulmans ou non, que l’islam « est une religion de paix, d’amour et de tolérance, comme enseignée par le prophète » Muhammad. « Le but principal de notre centre est de présenter l’islam, principalement à nos compatriotes non musulmans, et de créer un pont entre musulmans et non musulmans en vue de favoriser la fraternité et l’harmonie dans notre pays. L’autre objectif est de mettre fin aux préjugés, doutes et malentendus au sujet de l’islam », a-t-il fait ressortir.
La Maison Dawah est également active dans le domaine social, la formation et l’éducation des couples, musulmans ou non, ayant des problèmes de ménage et des difficultés financières. Autant d’actions menées grâce aux dons que cette organisation obtient de la part de musulmans.