C’est dans une atmosphère de piété et de dévotion que s’est déroulée la cérémonie de consécration du Saravana Pigal Spiritual Park à Riche-Fond, Saint-Julien, samedi dernier. Cette cérémonie a été officiée par le swami Thavath Thiru Marudachalar Adigalar, de Perur Adhinam, en Inde. Ont assisté aux rituels plusieurs personnalités, dont le ministre de l’Environnement Raj Dayal, son confrère de la Jeunesse et des Sports Yogida Sawmynaden, le président de la Mauritius Tamil Temples Federation (MTTF) Siven Pareatumbee et l’ancien président de cette organisation socioculturelle Menon Murday.
C’est en 2006, lors d’une première visite du swami Thavath Thiru Marudachalar Adigalar, qu’ont été jetées les bases de ce parc spirituel non loin d’une rivière rappelant le lieu sacré où le dieu Muruga avait l’habitude de méditer dans l’Himalaya. La première phase du parc spirituel occupe une superficie d’un arpent et a été embellie avec des plantes médicinales, dont l’ashoka. La deuxième phase démarrera bientôt. « Ce parc spirituel est destiné à ceux voulant se ressourcer dans un cadre enchanteur », a fait ressortir le président de la MTTF, Siven Pareatumbee. Il a indiqué qu’une demande avait été envoyée au Premier ministre sir Anerood Jugnauth pour que le Varusha Pirappu (Nouvel An tamoul) soit décrété congé public en 2016. Cette fête, célébrée le 14 avril, tombant un dimanche l’année prochaine, la MTTF souhaite qu’un jour de congé soit décrété le lendemain.
Siven Pareatumbee a aussi souligné que le ministre de la Culture, Santaram Baboo, avait donné son accord pour que le bureau administratif du centre culturel tamoul soit transféré dans les locaux de la MTTF, à Moka. L’ancien bureau du centre culturel tamoul se trouvait vis-à-vis du Plaza, à Rose-Hill, avec une location mensuelle de Rs 18 000.