Lors de son assemblée générale triennale qui a débuté mercredi et a pris fin hier avec une grande assemblée spirituelle à Phoenix, les délégués venant de la quarantaine d’églises adventistes de l’île ont reconduit le pasteur Jean-Claude Alger à la direction du Diocèse Adventiste de Maurice. Ce dernier sera en fonction jusqu’en 2014. L’ouverture de cette assemblée générale triennale a eu lieu en la présence du maire de Vacoas-Phoenix, M. Nooranee Allybocus, les pasteurs Aniel Barbe, Jasmin Herinirina et Robert Rasolomanjanahary, respectivement président, secrétaire et trésorier de l’Union des Eglises Adventistes de l’Océan Indien, et M. Marc Etive, directeur de la Société Biblique de Maurice.
Le pasteur Jean-Claude Alger est un nouveau venu au sein du corps administratif du Diocèse Adventiste de Maurice. C’est le 26 septembre 2010 qu’il est désigné pour remplacer le pasteur Aniel Barbe, alors président du Diocèse Adventiste de Maurice. Ce dernier, promu chef de l’Eglise adventiste dans la région du sud-ouest de l’océan Indien, a aussitôt pris sa nouvelle charge à Madagascar. Le nouvel administrateur du diocèse adventiste mauricien, le pasteur Alger, a pris sa fonction en décembre 2010. A l’annonce de sa désignation comme successeur du pasteur Aniel Barbe à la direction du Diocèse Adventiste de Maurice, le pasteur Alger avait fait cette déclaration à WeeK-End : « J’ai accueilli la nouvelle de ma nomination avec reconnaissance, avec foi, avec joie et disponibilité, en m’engageant de mettre au service de l’île Maurice ce que je suis et ce que je sais faire : mais aussi en tremblant un peu, ignorant tous les défis auxquels je serai confronté. »
Interrogé sur cet intérimat qui devait prendre fin en août 2011, le pasteur Alger a expliqué comment il gèrerait cette transition : « Mon action auprès de l’église s’inscrit dans la longue filiation de mes prédécesseurs et de mes successeurs. En tant que pasteur missionnaire, je suis un serviteur qui doit s’effacer devant la fonction magnifique qui lui est confiée. C’est cette fonction qui mérite une attention particulière. Je veillerais donc à faire de mon mieux, avec l’équipe au sein de laquelle Dieu me place ; pour poursuivre l’action de mon prédécesseur, bien sûr imprégnée de ma personnalité ; et élaborer le plan de développement futur de l’église, quelle que soit l’équipe qui sera appelée à continuer le travail. »
Il s’avère, depuis jeudi, que c’est le pasteur Jean-Claude Alger qui a été appelé à diriger l’équipe qui est chargée d’administrer le Diocèse Adventiste de Maurice pour les trois prochaines années. Une nomination qu’il accueille dans le même esprit que celui dans lequel il accueillait quelques mois de cela son intérimat diocésain.