Demain, c’est la fin du Shravan Mass (mois consacré à la dévotion de Shiva) et les Mauriciens de foi hindoue célèbrent en ce moment propice, la fête raksha bandhan, un jour particulier au niveau des relations familiales surtout entre frères et soeurs. Fête d’une belle simplicité, elle consacre l’affection que porte la soeur pour son frère et la protection que ce dernier lui assure.
Trois rites marquent le raksha bandhan : le nouage du rakhi au poignet droit du frère qui rappelle à ce dernier qu’il doit affection et protection à sa soeur, l’application de la poudre sacrée (chandan) au front du frère, soit le tilak qui symbolise la reconnaissance de la force, venant de l’âme, du frère par la soeur, l’échange de gâteaux sucrés qui symbolise le souhait de la douceur réconfortante pour le corps et l’esprit.