Dès la première Journée de la 9e assemblée mondiale de l’Alliance biblique universelle (ABU), qui a eu lieu du 13 au 18 mai à Philadelphie, aux États-Unis,  sous le thème “La Parole de Dieu : une espérance vivante pour tous”, le révérend Robert Cunville a été reconduit à la présidence de cette organisation pour les six prochaines années jusqu’aux assises prévues en 2022 au Ghana.
Lors de la première réunion officielle, qui avait pour thématique “Enracinés dans la Bible”, les 350 délégués des Sociétés bibliques du monde entier, les invités, les représentants d’Églises et d’organisations partenaires, tous accueillis par le président du Conseil mondial de l’ABU, le pasteur Rudi Zimmer, et le président du conseil de l’American Bible Society, Nick Allens, étaient présents. Le pasteur Zimmer a rappelé aux délégués que l’assemblée mondiale a lieu à un moment particulier pour l’ABU, soit pour le 200e anniversaire de la Société biblique américaine et le 70e anniversaire de l’Alliance biblique universelle. « En 1946, un an après la fin de la Seconde Guerre mondiale, dans un monde en mal d’espérance, l’ABU a été fondée », a souligné le pasteur Zimmer.
Après que les délégués ont réfléchi, lors des sessions du 14 mai, sur les grandes tendances mondiales, ils ont abordé la première partie de la séance officielle de l’assemblée mondiale dans l’après-midi du dimanche 15 mai. Les délégués ont travaillé durant la journée de lundi en groupes pour discuter de huit thèmes, notamment le fait de servir tous les groupes d’âge et le désir de construire une Alliance « en bonne santé ». L’Assemblée mondiale a clôturé ses travaux le 17 mai avec l’adoption d’un nouveau document stratégique qui guidera le travail des Sociétés bibliques ces six prochaines années.